Alain Maron, ministre bruxellois de l'Énergie (avec le ministre-président Rudi Vervoort et la ministre de la Mobilité Elke Van den Brandt)
Plein écran
Alain Maron, ministre bruxellois de l'Énergie (avec le ministre-président Rudi Vervoort et la ministre de la Mobilité Elke Van den Brandt) © BELGA

Le gouvernement bruxellois compte aussi sur le privé pour réduire la consommation

Le gouvernement bruxellois, qui se réunissait jeudi pour la première fois depuis la fin de la trêve estivale, a pris plusieurs décisions découlant directement du Comité de concertation "énergie" de mercredi.

  1. “Aucune nouvelle mesure”, “promesse trahie”: un Codeco qui ne séduit pas tout le monde

    “Aucune nouvelle mesure”, “promesse trahie”: un Codeco qui ne séduit pas tout le monde

    Alors que le Premier ministre Alexander De Croo a annoncé mercredi lors d’une conférence de presse à l’issue d’un comité de concertation sur la crise énergétique que les discussions et consultations doivent se poursuivre dans les prochains jours, l’opposition francophone s’est montrée très critique sur les résultats du comité de concertation consacré au prix de l’énergie et a pointé du doigt l’absence de nouvelles mesures concrètes.