Les enchères du terrain se sont clôturées à 13h15 pour un montant de 150.000€.
Plein écran
Les enchères du terrain se sont clôturées à 13h15 pour un montant de 150.000€. © Biddit

Le jardin collectif rue Porte-aux-Oies, ce n’est pas pour tout de suite: “On est déçu, mais on n’en revient pas”

Après une course haletante d’une semaine, les résultats sont finalement tombés. Le projet de jardin collectif dans la rue Porte-aux-Oies, en Outremeuse, n’a finalement pas réussi à récolter assez de fonds pour acquérir le terrain de 405m2. Mais les initiateurs sont toutefois contents d’avoir pu rassembler autant de monde autour de leur idée.

  1. Contracter un prêt supplémentaire pour vos travaux de rénovation: le spécialiste Brecht Coene vous explique ce dont vous devez tenir compte
    Economie

    Contracter un prêt supplémen­tai­re pour vos travaux de rénovation: le spécialis­te Brecht Coene vous explique ce dont vous devez tenir compte

    Vous voulez effectuer des travaux de rénovation, mais vous hésitez, car vous êtes encore en train de rembourser votre prêt hypothécaire? Est-il bien indiqué de contracter un prêt supplémentaire dans ce cas? Ou est-il plus intéressant d’utiliser vos fonds propres à cet effet? Brecht Coene, spécialiste en la matière auprès de Guide-epargne.be, répond à vos questions monétaires.
  2. Épargne-pension: évitez ce piège fiscal

    Éparg­ne-pension: évitez ce piège fiscal

    L’épargne-pension offre un peu de répit financier et vous offre également un avantage fiscal. Pourtant, augmenter l’épargne-pension ne génère pas nécessairement un avantage fiscal plus important. Près de 3.000 épargnants ont même reçu cette année un avantage fiscal moindre que lorsqu’ils avaient épargné un peu moins. C’est ce qu’affirme L’Echo, sur la base de données du SPF Finances. Guide-epargne.be vous explique comment éviter ce piège fiscal.
  3. Françoise Schepmans reste députée et échevine, malgré les nouveaux statuts du MR

    Françoise Schepmans reste députée et échevine, malgré les nouveaux statuts du MR

    La première échevine de la commune bruxelloise de Molenbeek-Saint-Jean, la libérale Françoise Schepmans, ne renoncera dans l'immédiat ni à ce mandat ni à son siège de parlementaire, malgré l'approbation des nouveaux statuts du MR qui en principe invalident un tel cumul. L'information est relayée dimanche par le journal Le Soir, qui a interrogé l'élue en marge du congrès de parti, qui avait lieu samedi à Namur. Le MR confirme, mais son président indique que l'on discutera tout de même dans les prochains jours et semaines d'un "allègement" des charges aux mains de la Bruxelloise.