Plein écran
© Police fédérale

Le jeune Fabio Desiderio pourrait avoir été victime d'un accident

Fabio Desiderio, le jeune Grézien disparu lundi et dont le corps sans vie a été retrouvé mardi à Wavre, pourrait avoir été victime d'un accident, a-t-on appris mercredi auprès du parquet du Brabant wallon.

Fabio Desiderio, âgé de 19 ans, avait quitté les cours de l'UCL à Louvain-la-Neuve, lundi vers 12h40, après quoi il n'avait plus donné signe de vie.

Les enquêteurs avaient retrouvé une dernière trace de sa présence à Wavre, entre le centre-ville et le parc d'attractions Walibi, où il se serait trouvé lundi vers 14h00, avait indiqué mardi le parquet du Brabant wallon.

Un avis de disparition avait alors été diffusé par la police ainsi que par Child Focus. Le corps du jeune homme a été découvert mardi vers 17h00, partiellement immergé dans un étang situé à proximité du parc Walibi.

Le médecin légiste qui s'est rendu sur les lieux n'a relevé aucune trace de l'intervention d'une tierce personne. La thèse de l'homicide étant écartée, l'action publique est éteinte. "Il pourrait donc s'agir d'un accident", conclut le procureur brabançon.

  1. Le PTB explique les raisons de sa rupture avec le PS

    Le PTB explique les raisons de sa rupture avec le PS

    Réuni sur la côte, à Bredene, dans le cadre du festival ManiFiesta, le PTB a une nouvelle fois revendiqué dimanche la nécessité de mener une "politique de rupture" pour redonner du sens aux citoyens et repousser les extrêmes à droite, le racisme et le séparatisme. Mais à les entendre, les partis traditionnels n'ont toujours pas entendu le message de l'électeur le 26 mai dernier. Demandeur d'un vaste plan de réinvestissement public de 10 milliards d'euros, le PTB fustige notamment l'opération de privatisation des actifs de Nethys. "C'est ce genre de pratiques que nous reprochons aux dirigeants du parti socialiste. C'est une des raisons principales de notre rupture des négociations avec le PS pour un nouveau gouvernement wallon", a indiqué le président Peter Mertens.