Lors des émeutes à Anderlecht, l'un des fauteurs de troubles avait pu voler l'arme de service d'un policier et avait tiré plusieurs coups de feu, sans toutefois toucher personne.
Plein écran
Lors des émeutes à Anderlecht, l'un des fauteurs de troubles avait pu voler l'arme de service d'un policier et avait tiré plusieurs coups de feu, sans toutefois toucher personne. © Belgian_Freelance

Le jeune qui avait volé l'arme d'un policier lors des émeutes à Anderlecht s'est rendu

L'homme qui avait volé l'arme de service d'un agent le 11 avril dernier, lors d'émeutes à Anderlecht, s'est lui-même rendu à la police jeudi, indique son avocat Yannick De Vlaeminck, confirmant une information de Sudpresse. L'individu, âgé de 18 ans, est actuellement entendu et sera ensuite, selon toute vraisemblance, mis à la disposition du parquet de Bruxelles.

  1. Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans
    Guide-epargne.be

    Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans

    Depuis un certain temps déjà, les taux d’intérêt sur nos livrets d’épargne sont fort bas. Avec le taux minimal légal pour les comptes d’épargne réglementés, appliqué par la plupart des grandes banques, vous devriez attendre 636 ans avant que le montant de vos épargnes ne soit doublé. Toutefois, ceux qui optent pour des produits d’épargne ou d’investissement plus rentables, pourraient parvenir à augmenter de 100% leur capital durant leur vie. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique comment ceci est possible.
  2. De Crem sur les émeutes: “Des jeunes qui ne peuvent pas fonctionner selon nos normes et valeurs”

    De Crem sur les émeutes: “Des jeunes qui ne peuvent pas fonction­ner selon nos normes et valeurs”

    Le ministre de l'Intérieur Pieter De Crem a qualifié les émeutes du week-end à Anderlecht de "totalement inadmissibles". Il a indiqué dimanche soir sur VTM Nieuws que ces émeutes n'avaient rien à voir avec les mesures contre le coronavirus et rien non plus avec le décès d'un jeune homme de 19 ans vendredi. Les émeutiers ont abusé de cet évènement dramatique pour "créer des troubles", a-t-il souligné.