Le journaliste photographe belge Pascal Schatteman relâché

  1. Télévision, internet, téléphone mobile et ligne fixe pour 48 euros par mois : voici les forfaits télécom les moins chers
    Montelco

    Télévision, internet, téléphone mobile et ligne fixe pour 48 euros par mois : voici les forfaits télécom les moins chers

    64 % des Belges ont un forfait télécom. La plupart choisissent un forfait avec l’internet fixe, la téléphonie fixe, la télévision et les services mobiles. C’est ce qui ressort des chiffres les plus récents de l’IBPT, le chien de garde fédéral des télécoms. Quel est le « pack quadruple play » le moins cher ? Et quelle offre est la meilleure si vous n’avez pas besoin de la télévision ou d’une ligne fixe ? MonTelco.be a mené l’enquête.
  1. Partez en vacances la conscience tranquille: demandez une surveillance policière
    Independer

    Partez en vacances la conscience tranquille: demandez une surveillan­ce policière

    En été, nombreux sont les cambrioleurs qui profitent de l’absence des vacanciers. Vous partez bientôt en vacances et vous voulez éviter les visiteurs indésirables ? Demandez à la police locale de surveiller régulièrement votre habitation depuis l’extérieur, de jour comme de nuit, ce service est totalement gratuit. Vous pouvez également souscrire une assurance vol supplémentaire. Independer.be vous explique comment protéger votre habitation et son contenu.
  2. Plus de la moitié des Belges ont encore une ligne fixe : voici combien vous pouvez économiser en vous en débarrassant
    Montelco

    Plus de la moitié des Belges ont encore une ligne fixe : voici combien vous pouvez économiser en vous en débarras­sant

    En moyenne, un ménage belge avec un forfait 4 en 1 paie 106 euros par mois pour son abonnement internet, télévision, ligne fixe et mobile. Les familles avec un forfait 3 en 1 (sans abonnement mobile) paient 68 euros, selon les chiffres de Statbel. En comparant, chaque famille peut faire de belles économies. Surtout si vous supprimez votre ligne fixe. MonTelco.be a fait le calcul.
  3. Onde de choc dans une école flamande: “aimé de tous”, ce professeur était en réalité un prédateur sexuel

    Onde de choc dans une école flamande: “aimé de tous”, ce professeur était en réalité un prédateur sexuel

    Le “plus chouette” des professeurs de l’école primaire de Saint-Francis de Turnhout, c’était bien lui: P.T., 61 ans. Aimé de tous, les enfants se ruaient vers lui pour pouvoir lui faire un câlin. Certains gardaient toutefois leur distance... connaissant que trop bien son secret. En effet, lors des cours, P.T. faisait souvent venir les enfants sur ses genoux pour les agresser sexuellement. Le parquet d’Anvers compte ainsi le poursuivre, mais également la direction de l’école, qui aurait fait preuve de “négligence coupable” après de nombreux avertissements ignorés.