Plein écran
© BELGA

Le Kazakhstan lève l'embargo sur le porc belge: Denis Ducarme s’en félicite

Le Kazakhstan a pris la décision, la semaine dernière, de lever l'embargo qu'il avait instauré sur le porc belge à la suite de l'apparition en 2018 de cas de peste porcine africaine parmi la population de sangliers en province de Luxembourg, annonce jeudi le cabinet du ministre de l'Agriculture Denis Ducarme (MR).

Seule l'exportation de viande de porcs élevés dans la zone où l'infection avait été observée (sud de la province de Luxembourg) reste bloquée. Pour les produits de viande porcine du reste du pays, le Kazakhstan rouvre son marché, comme 7 autres pays l'ont fait dernièrement.

Vingt pays hors-Europe maintiennent malgré tout un embargo sur le porc belge, même si les élevages du pays n'ont à aucun moment été atteints par la PPA apparue en 2018 à Etalle. C'est entre autres le cas de la Chine, un important importateur de viande porcine.

La Belgique, et son ministre de l'Agriculture, continuent leurs efforts pour convaincre l'Empire du Milieu de progressivement rouvrir ses portes à la filière porcine belge selon le principe du "zonage" (maintien de l'embargo sur certaines zones géographiques dans un premier temps). Dans cette optique, un poste d'attaché sanitaire a été ouvert à l'Afsca (Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire). Une personne a entre-temps été sélectionnée. Elle prendra ses fonctions au printemps prochain à l'ambassade de Belgique en Chine, apprend-on au cabinet Ducarme.

Le Ministre de l’Agriculture, Denis Ducarme, se félicite de cette décision et salue une “nouvelle positive” pour le secteur: “Elle démontre que les actions de sensibilisation menées depuis plus d’un an par nos services diplomatiques et l’AFSCA portent leurs fruits. La situation reste bien entendu très difficile pour le secteur. Nous allons donc poursuivre nos efforts et rappeler que notre filière porcine demeure totalement saine, notamment grâce aux décisions parfois difficiles mais indispensables que nous avons dû prendre!”, fait-il savoir par communiqué.

  1. Les agents de Bruxelles-Propreté déposent un préavis de grève

    Les agents de Bruxel­les-Propreté déposent un préavis de grève

    La CGSP-ALR Bruxelles et la CSC-Services publics ont déposé vendredi en front commun un préavis de grève au sein de Bruxelles-Propreté couvrant tous leurs membres à partir de samedi, ont indiqué les syndicats. Ceux-ci dénoncent l'absence de mesures de sécurité, une augmentation de la charge de travail due à la crise du coronavirus et accuse la direction de faire la sourde oreille au manque d'effectif qui découle de la crise sanitaire.