Tom Van Grieken, le président du Vlaams Belang, lors de la présentation des vœux de son parti, le 19 janvier 2020.
Plein écran
Tom Van Grieken, le président du Vlaams Belang, lors de la présentation des vœux de son parti, le 19 janvier 2020. © Photo News

Le leader du Vlaams Belang dans la presse francophone: l’interview qui fait polémique

Une interview du président du Vlaams Belang, Tom Van Grieken, suscite la polémique. Et pour cause, c'est dans les colonnes d’un magazine francophone, Wilfried, que le leader de l'extrême droite flamande a pu s'exprimer. Certains estiment que le trimestriel a ainsi brisé le cordon sanitaire installé en Belgique francophone. D’autres avancent au contraire que la population a le droit de se forger sa propre opinion ou que le format de ladite interview ne brise pas ce fameux cordon médiatique.

  1. Les partis extrémistes grimpent encore

    Les partis extrémis­tes grimpent encore

    Le Vlaams Belang reste en Flandre le premier parti en termes d'intentions de vote, à 28%, soit une infime progression par rapport à décembre dernier (+0,7 point). En Wallonie, le PS reprend des couleurs tandis qu'Ecolo perd sa place de troisième parti au profit du PTB, indiquent les résultats du Grand baromètre Le Soir-RTL-TVI-Ipsos-Het Laatste Nieuws-VTM publiés samedi matin. À Bruxelles, les socialistes ravissent d'un cheveu la première place à Ecolo-Groen.