Plein écran
© BELGA

Le maintien du nucléaire s'invite à la table des négociations flamandes

La N-VA veut que le gouvernement flamand exhorte le fédéral de maintenir le nucléaire en Belgique, rapportent mardi De Standaard et Het Nieuwsblad. Ce point complexifie les négociations au nord du pays étant donné que l'Open Vld et le CD&V sont, eux, en faveur d'une sortie du nucléaire.

L’énergie nucléaire est une compétence fédérale mais la thématique a toutefois atterri sur la table des négociateurs en Flandre. D'après les quotidiens, la N-VA a soumis à ses éventuels partenaires un texte réclamant que le gouvernement régional appelle le fédéral à conserver le nucléaire.

Les autorités fédérales doivent garantir la sécurité d'approvisionnement tout en limitant au minimum son coût pour les citoyens et les entreprises, mais aussi en prenant garde à ne pas augmenter les émissions de CO2, explique le document de la N-VA, qui plaidait donc pour un maintien du nucléaire.

D'après Egbert Lachaert (Open Vld), cette note n'a toutefois pas été acceptée. Le passage concernant une préservation de l'énergie nucléaire n'est d'ailleurs plus dans la dernière version, assure-t-il.

  1. Des files commencent à se former à Brussels Airport
    mise à jour

    Des files commencent à se former à Brussels Airport

    Les agents de la police aéroportuaire ont poursuivi leur grève du zèle samedi matin, mais l’impact vers 09h00 restait toutefois limité aux départs des vols non-Schengen. Les passagers concernés doivent compter au moins trois quarts d’heure d’attente au contrôle des passeports, a indiqué la porte-parole de Brussels Airport, Nathalie Pierard. Il n’y a pour le moment pas d’autre embarras causé aux arrivées ou à proximité des voies d’accès à l’aéroport.