Yves Van Laethem (Sciensano)
Plein écran
Yves Van Laethem (Sciensano) © Photo News

Le nombre de contaminations ralentit à Bruxelles

mise à jourLe nombre moyen d’infections au coronavirus est redescendu à 1.540,7 par jour en Belgique entre le 19 et le 25 septembre (+11% par rapport à la période de sept jours précédente), s’inscrivant dans la tendance d’un léger ralentissement ces derniers jours, selon les chiffres de Sciensano mardi. A Bruxelles, où de nouvelles mesures sont entrées en vigueur lundi, le nombre de nouveaux cas diminue, avec 2.163 nouvelles infections du 19 au 25 septembre, soit 10 de moins que lors de la période de sept jours précédente.

  1. Le nombre de contaminations encore à la hausse malgré un léger ralentissement
    Coronavirus

    Le nombre de contamina­ti­ons encore à la hausse malgré un léger ralentisse­ment

    Le nombre moyen d'infections au coronavirus est passé à 1.551,3 par jour entre le 18 et le 24 septembre (+17% par rapport à la période de sept jours précédente), une tendance dont la hausse ralentit depuis cinq jours. Les autres indicateurs semblent entamer le même mouvement, ressort-il lundi des chiffres provisoires de la dernière mise à jour du tableau de bord de l’Institut de santé publique Sciensano.
  1. Pourquoi les bars bruxellois doivent-ils fermer à 23 heures? Les explications d’Yves Van Laethem
    Mise à jour

    Pourquoi les bars bruxellois doi­vent-ils fermer à 23 heures? Les explicati­ons d’Yves Van Laethem

    Le nombre moyen d’infections au coronavirus est passé à 1.551,3 par jour entre le 18 et le 24 septembre (+17% par rapport à la période de sept jours précédente), une tendance dont la hausse ralentit depuis cinq jours. Les premiers signes d’une stabilisation? Oui, selon Yves Van Laethem qui confirme que l'on se dirige vers un plateau “qu’il convient d’atteindre le plus rapidement possible”. L'infectiologue s’est également penché sur la fermeture anticipée des bars et cafés bruxellois à 23 heures.
  2. Fermeture des bars à 23 heures et interdiction de se rassembler la nuit: la Région bruxelloise serre la vis
    Mise à jour

    Fermeture des bars à 23 heures et interdicti­on de se rassembler la nuit: la Région bruxelloi­se serre la vis

    Les cafés et les bars (mais pas les restaurants) de la capitale devront fermer leurs portes dès 23 heures, à partir de lundi et durant les trois prochaines semaines. Les contrôles des rassemblements seront renforcés entre 23 heures et 6 heures du matin pour veiller au respect de l’interdiction de ceux de plus de 10 personnes. Ainsi en a décidé samedi la cellule bruxelloise de crise réunissant les bourgmestres des 19 communes de la capitale, la haut fonctionnaire Viviane Scholliers, les représentants de la Commission communautaire commune et des zones de police.