Illustration.
Plein écran
Illustration. © Photo News

Le nombre de morts toujours en nette baisse, les contaminations et hospitalisations en hausse

Le nombre de décès quotidiens dus au coronavirus est toujours en nette diminution, selon les dernières données publiées par Sciensano jeudi. En moyenne, 30,3 personnes par jour ont succombé au Covid-19 entre le 15 et le 21 février, une diminution de 24% par rapport à la période de sept jours précédente. Les hospitalisations ont elles augmenté de 5%, avec 125,6 admissions par jour entre le 18 et le 24 février.

  1. Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans
    Guide-epargne.be

    Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans

    Depuis un certain temps déjà, les taux d’intérêt sur nos livrets d’épargne sont fort bas. Avec le taux minimal légal pour les comptes d’épargne réglementés, appliqué par la plupart des grandes banques, vous devriez attendre 636 ans avant que le montant de vos épargnes ne soit doublé. Toutefois, ceux qui optent pour des produits d’épargne ou d’investissement plus rentables, pourraient parvenir à augmenter de 100% leur capital durant leur vie. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique comment ceci est possible.
  2. Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros
    Guide-epargne.be

    Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros

    Après l’augmentation considérable des avoirs globaux sur les comptes d’épargne belges en 2020 et au début de cette année-ci, une baisse a été constatée durant 3 mois consécutifs. Au mois de septembre, le solde global a été réduit de 258 millions d’euros, pour atteindre le montant de 298,2 milliards d’euros. Plusieurs facteurs ont contribué à cette légère baisse. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique la situation.
  3. “Aucune mesure pour les soignants, c'est choquant”, regrette le cdH

    “Aucune mesure pour les soignants, c'est choquant”, regrette le cdH

    Le cdH, par la voix de sa cheffe de groupe à la Chambre Catherine Fonck, a déploré vendredi l’absence d’annonces de mesures de soutien pour le personnel soignant. “Aucune mesure concrète de soutien aux soignants qui sont sous pression maximale et alors que 200 lits USI (soins intensifs) sont fermés par manque de personnel, ni pour la première ligne, ni pour les hôpitaux. C’est choquant”, a-t-elle écrit sur Twitter.