Photo News
Plein écran
© Photo News

Le nombre de sans-abri décédés en rue augmente à Charleroi

Chaque année, à l’occasion de la semaine de la Toussaint, un hommage est rendu aux Sans Domicile Fixe (SDF) qui ont péri dans la rue à Charleroi. Entre le 1er novembre 2017 et le 1er novembre 2018, 17 sans-abri ont été retrouvés morts sur la voie publique. Entre le 1er novembre 2018 et le 1er novembre 2019, ils étaient au nombre de 18.

  1. “Pensionné, handicapé, expulsé par Magnette”, la désobéissance civile gagne les rues de Charleroi
    Reportage

    “Pensionné, handicapé, expulsé par Magnette”, la désobéis­san­ce civile gagne les rues de Charleroi

    Ce lundi 5 octobre est la journée mondiale de l’habitat. L’Association Sans But Lucratif (ASBL) Solidarités Nouvelles via son collectif citoyen DAL (Droit Aux Logements) a décidé de profiter de cette occasion pour mener une action de désobéissance civile dans les rues de Charleroi. L’encyclopédie Universalis définit la désobéissance civile comme un acte citoyen illégal, mais non violent qui a pour but d’exercer une pression sur les décideurs politiques sur une question de société.
  2. Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-elles pour autant moins chères ?
    Independer

    Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-el­les pour autant moins chères ?

    Le nombre de vols de voiture en Belgique est en baisse depuis un certain temps. Les chiffres de la police fédérale le prouvent. Au cours du premier semestre 2021, le nombre de voitures volées a diminué de 19,2 pour cent par rapport à l’année précédente. Cela veut-il dire que nous paierons moins pour notre assurance auto ? « Oui », affirme Serge Jacobs d’Ethias à Independer.be. « Mais il y a un grand mais. »
  3. Les SDF de Charleroi à l’abandon: “Avec ce putain de coronavirus, on n’a plus rien”
    Interviews

    Les SDF de Charleroi à l’abandon: “Avec ce putain de coronavi­rus, on n’a plus rien”

    À Charleroi comme ailleurs dans le pays, les déplacements évitables sont proscrits à cause du coronavirus. Seuls ceux vers les magasins alimentaires et les pharmacies sont acceptés au même titre que les promenades et les joggings. Il est également fortement déconseillé d’utiliser de l’argent liquide. Ce qui met les personnes sans domicile fixe (SDF) dans une situation particulièrement délicate.