Plein écran

Le nouveau métro bruxellois a trouvé son rythme de croisière

Le réseau de métro bruxellois qui a connu de fortes perturbations depuis la mise en oeuvre de sa nouvelle configuration le 4 avril dernier offre à présent un service régulier à ses passagers, a affirmé mercredi la porte-parole de la STIB.

Depuis le début du mois d'avril et le bouclage de la ligne qui parcourt le sous-sol de la Petite Ceinture, au coeur de la capitale, les rames sont réparties non plus sur trois, mais quatre lignes distinctes, ce qui a imposé une modification des habitudes des usagers, du personnel de la STIB et du dispositif de régulation du réseau, en ce compris l'affichage, sur les quais des stations, de la situation des rames sur le réseau.

L'opération ne s'est pas déroulée sans casse pour les usagers: service irrégulier, temps d'attente sensiblement allongé, rames bondées, affichage défectueux, ... ont été leur lot quasi quotidien durant plusieurs semaines.

La STIB s'en est excusée auprès de ceux-ci, promettant de tout faire pour que les choses rentrent dans l'ordre pour la mi-juin.

Selon la porte-parole de la société bruxelloise, cette promesse a été tenue. Le temps d'attente des rames a été ramené à trois minutes aux heures de pointe sur le tronc commun des lignes entre la Gare de l'Ouest et Mérode, conformément à l'objectif initial de la STIB.

En outre, les panneaux d'affichage de la situation des rames sur le réseau sont à nouveau opérationnels depuis le début de la semaine.

Le réseau passera à l'horaire d'été le 29 juin prochain. Jusqu'au 12 juillet, et du 23 au 30 août, le temps d'attente des rames sur le tronc commun du réseau sera de 3 minutes 45 aux heures de pointes (5 minutes du 13 juillet au 22 août).

L'horaire d'hiver sera à nouveau d'actualité à partir du 31 août. (belga)

  1. Deux MR à l'Europe, c'est un peu beaucoup pour Marie Arena

    Deux MR à l'Europe, c'est un peu beaucoup pour Marie Arena

    La députée européenne Marie Arena n'a pas apporté son soutien jeudi à la désignation du vice-Premier ministre démissionnaire Didier Reynders (MR) à la Commission européenne. Si le ministre des Affaires étrangères devait être proposé par le gouvernement fédéral, il y aurait deux libéraux francophones belges dans les hauts postes exécutifs européens: M. Reynders et le Premier ministre, Charles Michel, qui deviendra président du Conseil européen le 1er décembre, a-t-elle fait remarquer.
  2. Test Achats à la rescousse des passagers dont les bagages ont été bloqués à Brussels Airport

    Test Achats à la rescousse des passagers dont les bagages ont été bloqués à Brussels Airport

    L'association de défense des consommateurs Test Achats a annoncé jeudi avoir pris trois initiatives afin d'aider les passagers dont les bagages ont été bloqués le samedi 3 août dernier à l'aéroport de Zaventem -à la suite de problèmes techniques- à obtenir une indemnisation. Celle-ci ayant été refusée tant par les compagnies aériennes que par Brussels Airport, l'exploitant de l'aéroport national.