Plein écran
© Photo News

Le parlement bruxellois donne la confiance au nouveau gouvernement Vervoort III

Le parlement bruxellois a octroyé samedi, majorité contre opposition - la représentante de DierAnimal a également voté pour - la confiance au nouveau gouvernement Vervoort III composé des familles socialistes et écologistes, de DéFI, et de l’Open Vld. Le représentant d’Agora s’est abstenu dans l’attente de la mise en oeuvre des initiatives citoyennes.

Ce gouvernement Vervoort III s’engage notamment à instaurer la neutralité “zéro carbone à l’horizon 2050, mettre en oeuvre un plan d’urgence afin d’apporter une solution à 15.000 ménages en attente de logement social, et à étendre la “garantie emploi jeune” à une “garantie solution” pour tous, permettant la création d’emplois via des stages et/ou formations rémunérés.

Pour l’opposition, ce gouvernement ne propose pas la rupture annoncée.

Les autres assemblées bruxelloises ont également accordé la confiance aux nouveaux collèges de la commission communautaire commune, de la commission communautaire française et de la commission communautaire flamande.

  1. Un cas d'euthanasie devant les assises: “Les médecins n'ont pas respecté la procédure”

    Un cas d'euthana­sie devant les assises: “Les médecins n'ont pas respecté la procédure”

    Les trois médecins accusés d'avoir empoisonné une femme de 38 ans qui avait sollicité l'euthanasie en 2010 n'ont pas respecté les conditions et la procédure de la loi sur l'euthanasie, a fait savoir le représentant du ministère public dans son acte d'accusation. Le médecin qui a effectué l'euthanasie n'a pas agi dans les règles et les deux autres n'étaient pas indépendants à l'égard de la patiente, a-t-il expliqué vendredi devant la cour d'assises de Flandre orientale.
  2. Les frais d’avocats de Stéphane Moreau couverts à un million d’euros, son salaire garanti pour 250.000
    Mise à jour

    Les frais d’avocats de Stéphane Moreau couverts à un million d’euros, son salaire garanti pour 250.000

    Le salaire de Stéphane Moreau, ex-administrateur délégué de Nethys, filiale de l’intercommunale Enodia, est garanti pour 250.000 euros, tandis que sa défense en justice l’est à hauteur d’un million d’euros, selon les termes d’un contrat d’assurance dont il bénéficie, rapporte vendredi la RTBF. Celui-ci couvre “les administrateurs et dirigeants passés, actuels et futurs d’Enodia” et a été souscrit le 18 juillet 2017.