Le parquet fait appel de l'acquittement des hébergeurs de migrants

VideoLe parquet général a fait appel contre tout le jugement rendu dans le dossier des hébergeurs de migrants, a confirmé à l'agence Belga samedi soir Anja Bijnens, porte-parole du parquet général de Bruxelles.

La Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés a annoncé, samedi après-midi, que le parquet général de Bruxelles avait fait appel contre toutes les dispositions du jugement par lequel quatre personnes ont été acquittées et quelques autres condamnées pour trafic d'êtres humains. La porte-parole du parquet général de Bruxelles a confirmé cette information, samedi soir.

Le 12 décembre dernier, le tribunal correctionnel de Bruxelles avait acquitté trois citoyennes belges et un résident belge qui avaient hébergé chez eux des migrants. 

Ceux-ci étaient prévenus pour trafic d'êtres humains et organisation criminelle. Le parquet réclamait la condamnation de deux d'entre eux seulement, pour avoir été complices de "passeurs", des migrants qu'ils accueillaient chez eux.

Le tribunal avait par contre condamné les "passeurs" en question à des peines de 12 à 40 mois de prison, avec sursis pour certains.

  1. Jeune fauché par la police à Bruxelles: un témoin contredit la version de la police
    Mise à jour

    Jeune fauché par la police à Bruxelles: un témoin contredit la version de la police

    Un jeune homme de 17 ans est décédé la nuit dernière fauché par une voiture de police de la zone Bruxelles-Capitale/Ixelles. La victime, qui était en fuite, était poursuivie par une autre patrouille que celle qui l’a renversée. Des éléments viennent cependant contredire la version initiale de la police: les sirènes n’étaient apparemment pas enclenchées et le jeune homme ne “traversait” pas la rue en courant.
  2. Randonneurs belges décédés au Tyrol: “Il est mort en tentant de secourir sa femme”

    Randon­neurs belges décédés au Tyrol: “Il est mort en tentant de secourir sa femme”

    Le couple d’Anversois décédé dimanche dans le Tyrol (Alpes autrichiennes) s’était égaré en s’éloignant du chemin de randonnée emprunté, écrit Het Laatste Nieuws. Une erreur de parcours qui aura conduit les deux personnes âgées à une chute de trente mètres jusqu’au lit d’une rivière. L’octogénaire aurait perdu la vie en essayant de venir en aide à son épouse tombée juste avant lui, selon les secouristes autrichiens.