Plein écran
Anuna De Wever dans un reportage de l’émission flamande “Telefacts” © VTM Nieuws

Le parquet ouvre une enquête sur les menaces contre Anuna De Wever au Pukkelpop

Le parquet du Limbourg a ouvert une enquête sur les menaces proférées à l'encontre de l'activiste climatique Anuna De Wever lors du Pukkelpop, a confirmé jeudi la magistrate de presse Anja De Schutter après une information rapporté par VRT NWS. La jeune femme avait, en effet, été huée par des jeunes gens lors d'une action en faveur du climat. Quelques uns s'en étaient ensuite pris à sa tente.

Des amies d'Anuna De Wever avaient également prises à partie. Celles-ci auraient en effet été menacées verbalement. Des bouteilles remplies d'urine auraient aussi été projetée sur leurs tentes. "Les faits semblent potentiellement assez graves pour être considérés comme punissables. Ce qui explique l'ouverture d'une enquête. Nous devons d'abord savoir ce qu'il s'est exactment passé car le parquet n'était pas présent. S'il est question d'un délit, on peut partir à la recherche de suspects identifiables", poursuit Anja De Schutter. 

La magistrate de presse a également confirmé qu'aucune plainte n'avait encore été déposée auprès de la police. Pour le parquet peu importe la manière dont la police et la justice prennent connaissance de certains faits pour enquêter. L'enquête peut se révéler plus rapide en cas de plainte détaillée et le parquet espère que victimes et témoins éventuels se fassent connaître. 

  1. Combien une vie vaut-elle? “Il faut d’urgence poser des limites aux firmes pharmaceutiques”

    Combien une vie vaut-el­le? “Il faut d’urgence poser des limites aux firmes pharmaceu­ti­ques”

    Le cas de la petite Pia, pour laquelle les parents ont dû lancer une vaste campagne de dons par SMS, dévoile le pouvoir quasi absolu des firmes pharmaceutiques quant au tarif fixé pour les formules qu’elles commercialisent. Les centaines de milliers d’euros, voire les millions demandés donnent le vertige et poussent des patients désespérés à faire appel à la générosité du public car les gouvernements rechignent à payer la note. “Nous devons d’urgence poser des limites à l’industrie pharmaceutique car sinon, où les firmes s’arrêteront-elles?”.
  2. Deux personnes inculpées de traitements inhumains sur un sexagénaire à Dampremy

    Deux personnes inculpées de traite­ments inhumains sur un sexagénai­re à Dampremy

    La belle-fille d'un sexagénaire et le frère de cette dernière ont été inculpés de traitements inhumains et dégradants sur J.B., âgé de 63 ans, à Dampremy, indique mercredi le parquet de Charleroi. La victime a subi différents sévices après avoir été recueilli chez son fils et sa belle-fille à la suite de thromboses. Elle devait en outre vivre en dehors de leur maison entre 6h00 et 22h00.
  3. Catastrophe ferroviaire de Buizingen: après la SNCB, Infrabel plaide à son tour l'acquittement
    Play
    Mise à jour

    Catastrop­he ferroviai­re de Buizingen: après la SNCB, Infrabel plaide à son tour l'acquitte­ment

    La société Infrabel a plaidé l’acquittement, mercredi, devant le tribunal de police de Bruxelles qui juge l’accident ferroviaire de Buizingen. Selon elle, ni la présence du système IOT ni une position de sécurité des aiguillages n’aurait permis d’éviter la catastrophe. La société s’estime donc non coupable. La SNCB, Infrabel et un conducteur de train sont prévenus pour avoir commis des fautes ayant conduit à l’accident, survenu le 15 février 2010.