Plein écran
Le président de la FGTB Robert Vertenueil. © photo_news

Le patron de la FGTB aux partis de gauche: “Arrêtez de vous chamailler”

Le président de la FGTB Robert Vertenueil met la pression sur le PS, le PTB et Ecolo afin que ceux-ci s’accordent pour former un gouvernement de gauche en Wallonie.

Les négociations entre socialistes et communistes ont tourné en eau de boudin, au grand dam de la FGTB qui appelle depuis des mois à former un gouvernement de gauche, voire d’extrême gauche, en Wallonie.

“Qu’ils arrêtent de faire de la com’”

Ce matin sur Bel RTL, Robert Vertenueil s’est dit “agacé” par la tournure des événements au niveau wallon. “J’ai l’impression que l’on oublie que le message principal, c’est que les électeurs veulent une autre politique”,  estime le président de la FGTB. “D’autant plus qu’il y a beaucoup de convergences dans leurs programmes respectifs, et ils pourraient trouver un programme de gouvernement”, note-t-il.

Et Robert Vertenueil de mettre la pression sur les trois partis concernés: le PS, le PTB et Ecolo. “Il faut arrêter de se chamailler, ils ont assez de convergences pour trouver un programme. Ces convergences doivent servir à faire un programme de gauche”, plaide le patron du syndicat socialiste. “Qu’ils arrêtent de faire de la com’, qu’ils se mettent autour de la table et qu’ils regardent les convergences de leurs programmes”, insiste-t-il.

Le PTB, qui a décidé de quitter la table des négociations, entendra-t-il l’appel de la FGTB? Rien n'est moins sûr...