Plein écran
Le site de l'hippodrome de Boitsfort est abandonné depuis une vingtaine d'années. © photo_news

Le permis d’urbanisme de Drohme annulé par le Conseil d’Etat

Watermael-BoitsfortLe Conseil d'Etat a annulé le 4 octobre dernier le permis d'urbanisme accordé à la société VO Group pour son projet de réaménagement de l'Hippodrome de Boitsfort en centre récréatif, a annoncé mercredi la chaîne de télévision et radio régionale Bx1 sur son site web. 

Selon celle-ci, le conseil d'Etat s'appuie sur le fait que le parking prévu pour Drohme est situé dans une zone inscrite comme "zone forestière" au Plan Régional d'Affectation du Sol) et non en zone d'équipement collectif.

En février dernier, le conseil d'Etat avait déjà suspendu le permis d'urbanisme et d'environnement pour le même motif. 

Selon le gestionnaire, Michel Culot, cité par Bx1, l'infrastructure est indispensable pour que les autres activités puissent être exploitées correctement et rester rentables. Il pensait pouvoir ouvrir l'entièreté du site en 2020. 

"Drohme déplore que le Conseil d'Etat n'ait pas tenu compte de la fonction de porte d'entrée de la Forêt de Soignes du site pour laquelle un parking multi-usages se justifie pleinement pour accueillir tant les promeneurs de la forêt, que les visiteurs du parc et les golfeurs", ajoute le promoteur dans un communiqué. "A ce stade, Drohme prend acte de cette décision, analyse les conséquences de cette annulation et met tout en œuvre pour maintenir au mieux toutes les facilités actuelles d'accueil et de parking au sein du site." 

Le précédent gouvernement bruxellois avait lancé la procédure pour modifier l'affectation du parking au PRAS. Le gestionnaire espère que personne ne reviendra sur cette décision et que l'administration régionale de l'urbanisme le fera le plus rapidement possible.