Le permis du camionneur qui a renversé Celio retiré, le message poignant de l’école

Après la mort de Celio, 11 ans, mortellement renversé par un camion sur le chemin de l’école à Alost, le permis du chauffeur lui a été retiré pour quinze jours, confirme le parquet de Flandre orientale. Cela ne met pas en cause le conducteur de poids-lourds pour autant, car la mesure est automatique en cas d’accident mortel. Le conducteur n’était pas sous influence lors de l’accident mais, sous le choc, il a dû être pris en charge. 

De son côté, l’école de Celio pleure sa mort. Terriblement attristés par le décès de leur camarade, les élèves et leurs parents ont multiplié les messages de soutien et d'hommage. Les professeurs et la direction de l’école Sint-Jozef ont eux partagé sur Facebook un émouvant montage vidéo de photos du petit garçon décédé hier en bordure de l’entreprise Tereos, à Alost, une zone souvent pointée du doigt par les citoyens et l’école comme étant dangereuse pour les pétions et cyclistes en raison du passage de camions.  Avec celui-ci, un texte très personnel lui a été adressé:

Citation

‘Le petit garçon de 11 ans’

Ce petit garçon, c’est Celio. Notre camarade de classe, notre élève, notre ami.

Un petit gars cool avec des mimiques rigolotes. Il nous faisait rire, beaucoup et très fort.

Un mil­le-pat­tes créatif qui inventait ses propres tendances. Il faut le faire, à à peine 11 ans.

Un petit garçon qui ne s’intéressait jamais à ce que les autres allait penser de lui.

C’était facile, puisque tout le monde le trouvait fabuleux.

Si tu savais, Celio, tout ce qu’on dit de toi depuis hier. De tes ‘Yo, raisins fous, come to chilly’s’, nous ne compreni­ons rien. Mais c’est comme cela que tu t’amusais à tous nous faire rire et cela faisait de toi un enfant tellement fantasti­que. Tu faisais toujours passer les autres avant toi. Tu allais vers les petits nouveaux dans la cour de récréation pour leur dire ‘Moi je veux bien être ton ami’. Il faut le faire, à à peine 11 ans.

Jouer à Tic Tac Boum, cela prenait une autre dimension avec Celio et ses expressi­ons. Et quand l’instit disait: ‘Pour te racheter, demain tu ramènes le champagne’, Celio la prenait au mot.

Mais quitte à être francs, Celio, qu’est-ce que tu pouvais aussi être maladroit. Et à chaque fois, tu nous faisais dire: ‘Du Celio tout craché!’ Comme sur ta dernière interro de calcul, qui était devenue une immense tache d’encre. Ou comme la fois où tu t’étais endormi sur ton banc. Tes maladres­ses que tu concluais toujours avec un de tes célèbres ‘Ouch’.

Nous espérons aujourd’hui que tu ne devras plus mâchouiller tes bics et que, là où tu te trouves, il y a les mêmes ailes de poulet, hamburgers au bacon, pizzas et yaourts dont tu raffolais à la cantine.

Tu resteras pour toujours notre champion à Brawl Stars. Nous garderons toujours une place dans nos cœurs pour ta ‘pierre en popcorn’.

Tu étais un fier grand frère, un téméraire et un battant.

Et oui, parfois tu savais te fâcher. Mais le plus important: tu savais arranger les choses ensuite. Tu étais un gamin positif, joyeux et rieur.

‘Celio, pourquoi tu roules sur le sol?
- Parce que je ne suis qu'un enfant, Madame!’

Oui, un enfant, de 11 ans.
Notre camarade, notre élève, notre ami.
Notre petit garçon de 11 ans”.

Ecole fondamentale Sint-Jozef d’Alost
Plein écran
Sur les lieux de l'accident, des camarades et des élèves ont laissé des hommages touchants à Celio, 11 ans © photonews
  1. Plus de 10.000 manifestants à Bruxelles: les images et le point sur les perturbations
    Play
    Mise à jour

    Plus de 10.000 manifes­tants à Bruxelles: les images et le point sur les perturbati­ons

    Quelque 10.000 militants FGTB ont manifesté mardi matin dans les rues du centre de Bruxelles. Les premiers militants ont rejoint l’esplanade de l’Europe près de la gare du Midi, vers 11h45. Les responsables du syndicat devaient s’exprimer vers 13h00. Le syndicat socialiste s’inquiète du déficit grandissant de la sécurité sociale. Les transports en commun sont impactés en Wallonie et à Bruxelles. Le point sur les perturbations.