Plein écran
© BELGA

Le personnel soignant a tourné le dos à Maggie De Block à Bruxelles, Charleroi, Liège et Namur

Mise à jourDes centaines de manifestants, la plupart actifs dans les soins de santé, ont protesté dimanche le dos tourné au cabinet de la ministre de tutelle Maggie De Block, à Bruxelles, mais aussi à Charleroi, Namur et Liège, pour exprimer leur colère contre le sous-financement du secteur.

  1. Maggie De Block: “Les gens ont dirigé leur colère vers moi, c’est un peu mon rôle dans ce gouvernement”

    Maggie De Block: “Les gens ont dirigé leur colère vers moi, c’est un peu mon rôle dans ce gouverne­ment”

    Cibles de virulentes critiques durant la crise sanitaire liée au Covid-19, Maggie De Block assure “accepter la colère des gens”, dans un entretien accordé à LN24. “C’est un peu mon rôle dans ce gouvernement”, estime la ministre de la Santé qui réfute l’idée selon laquelle le gouvernement a trop tardé avant de recommander (voire obliger dans certains espaces) le port du masque. “On a toujours suivi l’avis de l’OMS et du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies.”
  2. Un faux tweet de Van Ranst circule, le virologue ne compte pas en rester là: “On essaye de me discréditer”

    Un faux tweet de Van Ranst circule, le virologue ne compte pas en rester là: “On essaye de me discrédi­ter”

    Une capture d’écran d’un faux tweet de Marc Van Ranst circule actuellement sur Twitter où il prétend que c’était un choix de laisser mourir les personnes âgées dans les centres de soins. Le virologue engagera une action en justice contre l’auteur de ce montage. “Des farces aussi basses sont méprisables et ne font que me rendre plus combatif”, a-t-il réagi.