photo_news
Plein écran
© photo_news

Le piétonnier a fini par convaincre les Bruxellois

Le piétonnier bruxellois a gagné en popularité ces cinq dernières années. C'est ce qu'il ressort de la deuxième phase du sondage Mobilise, œuvre des enquêteurs du groupe MOBI de la VUB (Vrije Universiteit Brussel), qui montre que tous les chiffres évoluent positivement. Le piétonnier bénéficie désormais du soutien de plus de la moitié des Bruxellois.

  1. Le piétonnier entrave le travail des pompiers de Bruxelles lors d'un incendie

    Le piétonnier entrave le travail des pompiers de Bruxelles lors d'un incendie

    Un incendie s'est déclaré samedi soir dans un appartement de la rue Grétry, située dans le centre de Bruxelles. L'occupante n'a été que légèrement blessée et les dégâts sont restés limités. Cependant, les pompiers ont eu des difficultés à accéder à l'appartement situé sur le piétonnier particulièrement fréquenté en raison de la météo clémente, a indiqué dimanche leur porte-parole, Walter Derieuw.
  2. Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-elles pour autant moins chères ?
    Independer

    Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-el­les pour autant moins chères ?

    Le nombre de vols de voiture en Belgique est en baisse depuis un certain temps. Les chiffres de la police fédérale le prouvent. Au cours du premier semestre 2021, le nombre de voitures volées a diminué de 19,2 pour cent par rapport à l’année précédente. Cela veut-il dire que nous paierons moins pour notre assurance auto ? « Oui », affirme Serge Jacobs d’Ethias à Independer.be. « Mais il y a un grand mais. »
  3. Réforme de la fiscalité automobile: certains Wallons payeront jusqu’à 100 fois plus cher que les Flamands

    Réforme de la fiscalité automobile: certains Wallons payeront jusqu’à 100 fois plus cher que les Flamands

    Elle n’est pas encore entrée en vigueur, mais fait déjà beaucoup parler. La réforme de la fiscalité automobile en Wallonie est (très) loin de faire l’unanimité. Des chiffres dévoilés par la Febiac et relayés par nos confrères de Sudpresse démontrent les énormes différences bientôt d'application de part et d'autre de la frontière linguistique. Selon la Fédération belge et luxembourgeoise de l’automobile et du cycle certains Wallons payeront jusqu’à 100 fois plus chers que les Flamands.