Maison communale de Montigny-le-Tilleul
Plein écran
Maison communale de Montigny-le-Tilleul © Google

Le Plan Covid-19 de Montigny-le-Tilleul a passé une nouvelle étape

La crise suscitée par le coronavirus est encore loin d’être terminée sur le plan économique. Le Bureau Fédéral du Plan chiffre la récession à hauteur de -10,6% pour l’année 2020 en Belgique. Tous les gouvernements en sont parfaitement conscients. Les communes aussi. Celle de Montigny-le-Tilleul vient de lancer l’une de ses mesures prises pour amortir le choc.

  1. Cette décision du Centre de crise suscite l’incompréhension des experts: “Très dangereux”

    Cette décision du Centre de crise suscite l’incompréhension des experts: “Très dangereux”

    Danser lors d’une soirée de mariage est de nouveau permis, mais sous certaines conditions. La règle de la “bulle” est notamment d’application sur la piste de danse, rapportent plusieurs journaux samedi. Cette règle prévoit que “la distance d’un mètre et demi entre les invités doit être respectée, sauf si ceux-ci font partie de la même bulle sociale ou vivent sous le même toit”. Du côté des experts du Gees, c’est l’incompréhension par rapport à cette décision. “C’est très dangereux”, réagit Erika Vlieghe.
  2. Marc Van Ranst prévient: “Les Belges revenant de Catalogne devraient se mettre en quarantaine”

    Marc Van Ranst prévient: “Les Belges revenant de Catalogne devraient se mettre en quarantai­ne”

    L’Espagne a reconfiné samedi plus de 200.000 de ses habitants en Catalogne, et surveille plusieurs dizaines de foyers de contagion de coronavirus dans d’autres régions, tout en s’ouvrant plus largement aux visiteurs étrangers. Le président de la Catalogne (nord-est), Quim Torra, a annoncé samedi que toute une zone autour de la ville de Lerida, à 150 km à l’ouest de Barcelone, était isolée du reste de la région, dès la mi-journée. Face à la résurgence du virus, le virologue Marc Van Ranst conseille aux Belges revenant de la région de se mettre en quarantaine.
  3. Trois Belges qui avaient dénigré Pierre Kompany expulsés du Congo

    Trois Belges qui avaient dénigré Pierre Kompany expulsés du Congo

    Trois Belges résidant au Congo ont été expulsés par les autorités locales vers la Belgique, selon des informations confirmées par les Affaires étrangères. Ils sont arrivés la semaine dernière, selon le porte-parole de la diplomatie belge, Arnaud Gaspard. Ils avaient été interpellés en juin dernier en RDC, suspectés d'avoir tenu des propos dénigrants à l'égard du bourgmestre de Ganshoren Pierre Kompany, d'origine congolaise.