La scène a été filmée par un riverain. Sur la vidéo, le policier en cause est vu en train de donner des coups de pied et de poing dans la tête du suspect alors que celui-ci avait déjà été maîtrisé par un de ses collèges.
Plein écran
La scène a été filmée par un riverain. Sur la vidéo, le policier en cause est vu en train de donner des coups de pied et de poing dans la tête du suspect alors que celui-ci avait déjà été maîtrisé par un de ses collèges. © Capture d'écran

Le policier suspecté de bavure à Molenbeek a été arrêté

Le policier de la zone de Bruxelles-Ouest suspecté d’avoir violenté un suspect maîtrisé et au sol dans la nuit de lundi à mardi à Molenbeek-Saint-Jean, a été privé de liberté mercredi matin, a indiqué le parquet de Bruxelles. Il sera mis à la disposition du procureur du Roi de Bruxelles jeudi matin.

La scène a été filmée par un riverain. Sur la vidéo, le policier en cause est vu en train de donner des coups de pied et de poing dans la tête du suspect alors que celui-ci avait déjà été maîtrisé par un de ses collèges.

Le parquet de Bruxelles s’est dit très préoccupé par les faits. A la suite de cette intervention brutale, il a décidé d’ouvrir une information avec la qualification de coups et blessures infligés volontairement par un policier.

La victime est connue par la justice pour différents faits. Elle n’est plus considérée comme suspect dans le vol commis au quai des Péniches.

  1. Près d'1% de problèmes techniques sur les 20.000 premières copies d'examen à l’UCLouvain

    Près d'1% de problèmes techniques sur les 20.000 premières copies d'examen à l’UCLouvain

    Au terme de la première journée de session d'examen mardi, l'Université catholique de Louvain (UCLouvain) dresse un bilan positif du démarrage d'une session inédite en raison de la crise entraînée par le coronavirus. En effet, plus de 99% des examens que rendront quelque 32.000 étudiants seront passés à distance, via cinq logiciels spécifiques. Cinquante informaticiens sont mobilisés pour encadrer le processus. Près de 20.000 copies ont déjà été remises virtuellement - la session est anticipée en médecine - dont 10.000 mardi - et l'Université précise que moins d'1% des étudiants ont rencontré des problèmes techniques.