Les Communautés ont donc décidé de restreindre quelque peu les activités extra-scolaires pour les moins de 12 ans et de les rouvrir aux adolescents, pour autant qu’elles aient lieu en extérieur.
Plein écran
Les Communautés ont donc décidé de restreindre quelque peu les activités extra-scolaires pour les moins de 12 ans et de les rouvrir aux adolescents, pour autant qu’elles aient lieu en extérieur. © Florian Van Eenoo Photo News

“Le politique pense savoir ce dont les ados ont besoin, mais sans le leur demander!”

Le délégué général aux droits de l’enfant, Bernard De Vos, affichait mercredi une certaine amertume après la décision des Communautés de restreindre quelque peu les activités extra-scolaires pour les moins de 12 ans et de les rouvrir aux adolescents, pour autant qu’elles aient lieu en extérieur.

  1. Jusqu’à 130 euros par mois: le fisc détaille les indemnités de télétravail

    Jusqu’à 130 euros par mois: le fisc détaille les indemnités de télétra­vail

    La crise sanitaire que nous connaissons a poussé bon nombre d’entre nous à pratiquer le télétravail de manière exclusive. Une nouvelle manière de travailler qui engendre certains frais, tels que l’achat d’équipement ou encore la connexion à Internet. Depuis le 1er mars, une circulaire précise les règles d’octroi d’indemnités pour les frais qui peuvent être accordées aux salariés en franchise d’impôt.
  2. Pas de short de plage, pas de téléphone, pas de jeux: de nouvelles règles à la piscine olympique de Seraing

    Pas de short de plage, pas de téléphone, pas de jeux: de nouvelles règles à la piscine olympique de Seraing

    La Ville de Seraing a décidé de réviser le règlement d’ordre intérieur de la piscine olympique. La règlementation en matière de cours privés a ainsi été revue et l’ensemble des éléments présents dans l’ancienne réglementation concernant la structure propre à l’infrastructure, à ses conditions d’utilisation et au respect de celles-ci ont été modifiés.
  3. Loi pandémie : Verlinden s’engage à prendre en compte les remarques

    Loi pandémie : Verlinden s’engage à prendre en compte les remarques

    La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) s’est engagée mercredi à prendre en compte les différentes remarques qui ont été ou qui seront formulées à propos de la loi pandémie, dont celle formulée dès mardi par l’APD. Elle a cependant défendu devant la commission de l’Intérieur de la Chambre le fait que l’avant-projet de loi s’inscrivait bien dans le cadre du Règlement général sur la protection des données (RGPD).
  1. Les nouvelles fontaines d’Harelbeke testées... pendant le marché hebdomadaire
    Play

    Les nouvelles fontaines d’Harelbeke testées... pendant le marché hebdomadai­re

    13:47
  2. Un moniteur de chute libre sauve un élève incapable d'ouvrir son parachute
    Play

    Un moniteur de chute libre sauve un élève incapable d'ouvrir son parachute

    12:39