Plein écran
© Facebook

Le propriétaire de l'immeuble de la rue Léopold condamné à 14 mois avec sursis: “Tout ça pour ça”

Plus de dix ans après l’explosion d’un immeuble rue Léopold, dans l’hypercentre de Liège, dans la nuit du 26 au 27 janvier 2010, la justice a rendu son jugement. Le tribunal correctionnel de Liège a condamné jeudi le propriétaire du bâtiment à 14 mois de prison avec sursis et a accordé la suspension du prononcé au service de prévention des pompiers de Liège. Les deux agents du Service de sécurité et de salubrité publiques (SSSP) de la Ville de Liège ont été acquittés. 

  1. Fontaine-l’Évêque et Fleurus annulent des événements ouverts au public

    Fontaine-l’Évêque et Fleurus annulent des événements ouverts au public

    Après s’être réuni virtuellement jeudi soir, le Comité de Concertation a annoncé des nouvelles mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus. Le sport, la culture et la jeunesse sont touchés par de nouvelles restrictions qui sont jugées insuffisantes par la grande majorité des scientifiques. Elles sont d’application dès ce vendredi et jusqu’au 19 novembre moyennant une évaluation intermédiaire après deux semaines.
  2. La Ville de Liège réitère sa demande de remplacement du collège d'experts

    La Ville de Liège réitère sa demande de remplace­ment du collège d'experts

    La Ville de Liège a défendu mercredi après-midi le travail de son Service de sécurité et de salubrité publique (SSSP), dont deux agents sont prévenus dans le procès de l'explosion de janvier 2010 d'un immeuble de la rue Léopold, et dont elle est civilement responsable. Ses avocats ont également réitéré leur demande, déjà exprimée au cours de la longue procédure judiciaire, de remplacer le collège d'experts mandaté pour déterminer la cause de l'explosion.
  3. La défense des agents techniques demande l'acquittement de leurs clients
    PROCÈS EXPLOSION RUE LÉOPOLD À LIÈGE

    La défense des agents techniques demande l'acquitte­ment de leurs clients

    Les avocats de la défense d'un agent technique et d'une responsable du Service de sécurité et de salubrité publique (SSSP) de la Ville de Liège ont plaidé jeudi matin pour que le tribunal correctionnel de Liège acquitte leurs clients. Ces derniers sont poursuivis, dans le cadre du procès de l'explosion d'un immeuble de la rue Léopold en janvier 2010, suspectés d'avoir fait preuve de négligence.