Paul Magnette, président du PS.
Plein écran
Paul Magnette, président du PS. © BELGA

Le PS en faveur d’une “interdiction selon certains cas” des signes convictionnels dans la fonction publique

mise à jourCe lundi, le PS annonçait que “dans la fonction publique, la neutralité de l’État est indispensable pour garantir que chacun soit traité de manière neutre et impartiale. Des restrictions à la liberté religieuse des agents sont donc légitimes quand elles visent ce but.”

  1. Georges-Louis Bouchez: “DéFI a les manettes pour aller au bout de sa logique”
    Signes Convictionnels

    Georges-Louis Bouchez: “DéFI a les manettes pour aller au bout de sa logique”

    Le président du MR Georges-Louis Bouchez, dont le parti n’est pas dans la majorité bruxelloise, a apporté dimanche sur le plateau de RTL-TVi (“L’invité” du 13H) son soutien à DéFI, dans l’affaire du jugement du tribunal de travail de Bruxelles à l’encontre de la Stib. La société de transport public a été condamnée pour discrimination à l’embauche à la suite de la plainte d’une femme voilée, et la question d’un éventuel appel de cette décision fait actuellement débat en Région bruxelloise (et au-delà).