Plein écran
La secrétaire d'Etat bruxelloise en charge du traitement des déchets, Fadila Laanan (PS) © Photo News

Le PS recale un projet de biométhanisation à Bruxelles

Les déchets alimentaires des Bruxellois devront continuer à être amenés à Ypres, car le PS s'oppose à un projet de biométhanisation à Bruxelles, relève L'Echo, vendredi. Le dossier pourrait susciter de vives discussions au moment de former une nouvelle coalition.

Les Bruxellois peuvent trier leurs déchets organiques sur base volontaire depuis la généralisation de la collecte des sacs orange en 2017. Afin d'être valorisés, les fruits et légumes périmés, les épluchures et autres restes alimentaires récoltés par l'Agence Bruxelles Propreté (ABP) sont actuellement acheminés dans une installation de biométhanisation à Ypres.

Inscrite dans l'accord de majorité 2014-2019, la création d'un centre de biométhanisation en terres bruxelloises fait du surplace. La possibilité de construire un tel centre en partenariat public-privé avait été une première fois écartée par le gouvernement bruxellois en 2016.

Une étude a ensuite été commandée sur l'opportunité économique, sociale et environnementale d'une telle usine.

Mais pour la secrétaire d'Etat bruxelloise en charge du traitement des déchets, Fadila Laanan (PS), les conditions ne sont toujours pas réunies pour investir dans ce projet évalué par ses soins à 35 millions d'euros.
Ecolo, le cdH et Défi sont favorables au projet.