Plein écran
Dries Van Langenhove. © BELGA

Le PS refuse de monter au perchoir avec Dries Van Langenhove

La députée Melissa Hanus (PS) n’ira pas s’asseoir au perchoir de la Chambre jeudi lors de la séance d’installation. Elle marquera de la sorte son refus de côtoyer le député Dries Van Langenhove (Vlaams Belang), inculpé lundi pour infractions aux lois sur le racisme, le négationnisme et le port d’arme.

“La présence aussi massive de l’extrême-droite dans l’enceinte du parlement est une insulte à la démocratie. Elle devient une flétrissure quand un personnage comme M. Van Langenhove, dont on connaît les accointances avec l’idéologie nazie, prend place au perchoir”, a expliqué le chef de groupe socialiste, Ahmed Laaouej.

En vertu du règlement, le président est assisté des deux plus jeunes députés lors de la séance d’installation de l’assemblée prévue ce jeudi. Ces deux élus seront Melissa Hanus (PS) et M. Van Langenhove, fondateur du mouvement d’extrême droite Schild & Vrienden, inculpé lundi par un juge d’instruction d’infractions à la loi sur le racisme, à la loi réprimant les faits de négationnisme, ainsi qu’à celle réglant le port d’arme. 

La co-présidente d’Ecolo Zakia Khattabi a réclamé mardi que l’élu Vlaams Belang soit écarté de sa fonction d’assistant du président de la Chambre jeudi à l’occasion de la prestation de serment des députés. Une demande soutenue par le MR. Les libéraux ont écrit au greffier de la Chambre pour lui demander que les services juridiques produisent une note sur la possibilité d’empêcher le député Van Langenhove de siéger jeudi au perchoir, a indiqué mardi le chef de groupe, David Clarinval. 

Le ministre et député Denis Ducarme avait plus tôt dit espérer qu’un accord puisse être trouvé entre les groupes parlementaires.

Le cdH se montre plus réservé. Si la perspective de voir le fondateur de Schild & Vrienden au perchoir est “insupportable” aux yeux de la cheffe de groupe Catherine Fonck, celle-ci estime que l’on ne peut s’asseoir sur le règlement de la Chambre, “sauf à lui (M. Van Langenhove) offrir ainsi qu’au Vlaams Belang encore une plus grande victoire”.

En sa qualité de député le plus ancien, Patrick Dewael (Open Vld) présidera la séance d’installation. Il n’a pas souhaité s’exprimer sur ce problème.

Selon le PS, le règlement prévoit simplement que les deux élus les plus jeunes assistent le président. Il n’impose pas qu’ils s’assoient à côté de lui.