Illustration de guichets automatiques de la SNCB.
Plein écran
Illustration de guichets automatiques de la SNCB. © BELGA

Le PTB attaque la SNCB en justice pour la fermeture de guichets

Plusieurs citoyens membres du PTB ont décidé de mener une action en justice contre la SNCB et le gouvernement en réponse à la décision de fermer définitivement 44 guichets de gare, rapporte vendredi La Dernière Heure.

  1. Pour ce Bruxellois, les nouvelles émeutes sont la goutte d'eau qui fait déborder le vase: “Je déménage”

    Pour ce Bruxellois, les nouvelles émeutes sont la goutte d'eau qui fait déborder le vase: “Je déménage”

    Bruxelles panse ses plaies après les ravages causés par les émeutes qui ont éclaté en marge de la manifestation contre les mesures sanitaires ce dimanche. Panneaux de signalisation, poubelles, mobilier urbain, mais aussi des restaurants et des immeubles d’habitation et de bureaux ont une nouvelle fois été la cible de casseurs. Les riverains et commerçants du quartier européen en ont plus qu’assez de la violence quasi hebdomadaire. “C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase”, confie Hendrik Duenk, en colère.
  2. Seulement 2,5 journées d’école en 50 jours suite à des quarantaines en cascade

    Seulement 2,5 journées d’école en 50 jours suite à des quarantai­nes en cascade

    Les règles d’isolement et de quarantaine sont le sujet numéro 1 des parents excédés à la sortie des écoles... du moins s’ils ont encore la “chance” de s’y rendre actuellement. Car s’ils jouent de malchance, les enfants contaminés se retrouvent parfois deux semaines cloîtrés à la maison, voire davantage. Et ce même s’ils sont restés en pleine forme, ou sont parfaitement rétablis depuis plusieurs jours. Certains parents se reconnaîtront même dans le cas malheureusement pas isolé de Klaas Geussens, un père dont les enfants sont scolarisés à Saint-Trond. Suite à des quarantaines en cascade, ses deux fils n’ont eu que 2,5 journées d’école en 50 derniers jours. Une situation qui a des répercussions évidentes sur les enfants, mais aussi sur leurs parents.
  3. Bouchons en vue: les chauffeurs LVC manifestent à nouveau lundi à Bruxelles

    Bouchons en vue: les chauffeurs LVC manifes­tent à nouveau lundi à Bruxelles

    Une manifestation générale des chauffeurs LVC (location de voitures avec chauffeurs) aura lieu lundi matin à 7h00 dans le centre de Bruxelles, annonce samedi le Front commun des chauffeurs LVC. Le rassemblement initial est prévu sur le boulevard Pachéco, non loin du Botanique, d’où partira le cortège pour se diriger ensuite vers le boulevard du Régent, devant le cabinet du ministre-président bruxellois Rudi Vervoort, puis les sièges des partis politiques PS et Ecolo.