Plein écran
© photo_news

Le PTB tente de s'opposer à la privatisation de Voo, Elicio, Win et Brutélé

La proposition de résolution visant à s'opposer à la privatisation de Voo, Elicio, Win et Brutélé, portée par le PTB dans le cadre du dossier Nethys, a été rejetée, mardi matin, en commission des Pouvoirs locaux du parlement wallon, à neuf voix contre une.

Plein écran
Germain Mugemangango ( PTB ) © Photo News

"Face aux futurs défis qui nous attendent, en termes d'écologie et de pouvoir d'achat notamment, il est nécessaire que le gouvernement wallon donne le signal qu'il ne souhaite pas la privatisation de composantes aussi stratégiques", avait pourtant tenté de convaincre le député d'extrême gauche Germain Mugemangango.  

"Même si nous sommes conscients qu'il ne faut pas tout globaliser, nous sommes contre la privatisation de ces quatre filiales qui doivent rester dans le giron public", avait-il ajouté. 

“Ce débat mérite mieux que des approximations”

"La résolution que vous présentez implique des actifs très différents. Votre argumentation porte essentiellement sur Elicio mais c'est très différent de ce qui peut intervenir dans le cadre de Win ou dans celui de Voo. Ce débat mérite mieux que des approximations", lui avait auparavant reproché le chef de file Ecolo au parlement wallon, Stéphane Hazée.

La proposition de résolution a finalement été rejetée par 9 voix contre une. Elle sera à nouveau examinée demain/mercredi en séance plénière de l'assemblée régionale.