Le recteur de l'UGent, Rik Van de Walle, photographié lors de la cérémonie de remise des diplômes de Docteur Honoris Causa de l'université de Gand (UGent), à Gand, vendredi 18 mars 2022.
Plein écran
Le recteur de l'UGent, Rik Van de Walle, photographié lors de la cérémonie de remise des diplômes de Docteur Honoris Causa de l'université de Gand (UGent), à Gand, vendredi 18 mars 2022. © BELGA

Le recteur de l'UGent s'excuse pour la gestion des agressions sexuelles dans l'université: “Nous avons aussi des pommes pourries”

Le recteur de l'Université de Gand (UGent) Rik Van de Walle s'est excusé vendredi après la révélation dans la presse ces dernières semaines de plusieurs cas d'agressions sexuelles dans son université. "Nous avons aussi des pommes pourries", a-t-il déclaré. Sans évoquer de faits précis, le recteur a reconnu qu'un certain nombre de cas d'agressions sexuelles et d'abus de pouvoir au sein de l'université n'avaient pas été traités correctement.

  1. Votre voiture dispose d'un système de clé sans contact? Voici comment vous pouvez éviter que les pirates ne la volent
    Independer.be

    Votre voiture dispose d'un système de clé sans contact? Voici comment vous pouvez éviter que les pirates ne la volent

    Le phénomène suivant est de plus en plus fréquent: le vol de voitures (électriques) lors duquel les voleurs piratent le système sans clé intelligent afin d’ouvrir votre voiture sans contact et de la voler sans laisser de trace physique. Heureusement, vous pouvez vous protéger contre un tel type de vol et avec une bonne assurance auto, vous serez couvert(e) au cas où ceci vous arriverait. Ci-dessous, Independer.be vous explique ce que vous devez savoir à ce sujet.
  2. Une étudiante dénonce la proposition indécente d’un doctorant: les regrets de l’UGent sur le suivi trop lent de la plainte

    Une étudiante dénonce la propositi­on indécente d’un doctorant: les regrets de l’UGent sur le suivi trop lent de la plainte

    L'Université de Gand (UGent) a regretté jeudi qu'une plainte visant un doctorant de l'institution n'ait pas été traitée plus rapidement. Une étudiante en informatique âgée de 21 ans avait saisi la commission disciplinaire il y a deux ans, parce qu'il l'avait prise en photo et lui avait proposé de révéler les questions d'un examen contre des faveurs sexuelles. Aucune suite n'a été donnée.