Plein écran
© belga

Le retour du Thalys wallon: le MR s'abstient

Le MR s'est abstenu mardi sur une proposition de résolution cdH cosignée par le PS et Ecolo réclamant la relance du Thalys en Wallonie, suspendu depuis avril 2015 dans la foulée du Thalys flamand.

Les réformateurs s'en sont tenus à leur propre proposition de résolution, qui demande de "proposer au gouvernement fédéral, à la SNCB et éventuellement à la société Thalys - une fois la révision des rames TGV terminée suite notamment à l'installation de l'ETCS (European Train Control System) à bord - de réviser son offre de transport de et vers Paris à travers la dorsale wallonne en vue d'y améliorer sa vitesse commerciale, son offre journalière, son confort à bord et son attractivité tarifaire".

Le ministre en charge des Infrastructures Maxime Prévot (cdH) a jugé le texte réformateur "totalement incohérent sur le fond et dépassé par les actes posés" par le gouvernement fédéral. Dans les rangs MR, Valérie De Bue et Jean-Paul Wahl ont défendu leur texte jugé plus global et complet, disant refuser de rentrer dans des polémiques, ce qui n'a pu être évité lors de ce débat toutefois relativement court.

"Il faut quand même se demander pourquoi Thalys est si peu intéressée par la Wallonie", a glissé Jean-Paul Wahl, faisant s'étrangler les députés PS et cdH attachés à l'obligation de service public liée à cette desserte.