Plein écran

Le Selor doit accélérer le recrutement

Le Conseil des ministres se penche ce vendredi sur un projet de réduction à 12 semaines de la durée maximale des procédures de sélection du Selor, le bureau de sélection de l'administration, écrivent Het Nieuwsblad et De Standaard.

Actuellement, la durée des procédures peut prendre jusqu'à 52 semaines et décourager ainsi de bons candidats.

Les problèmes se font surtout ressentir pour les profils les plus recherchés sur le marché du travail. "Les travailleurs de l'ICT ou en matière de lutte contre les fraudes ne peuvent plus attendre", explique le secrétaire d'Etat à la Fonction publique Hendrik Bogaert (CD&V).

L'inspection spéciale des impôts recherche par exemple 250 inspecteurs supplémentaires. Ce ne seraient pas les bon candidats qui manquent; la durée des procédures, lourdes et désuètes, serait en revanche mise en cause.

Concrètement, le nombre de modules qu'un candidat doit passer serait réduit de quatre à deux. Les postes vacants ne resteraient plus ouverts que sept jours au lieu de deux semaines.

  1. Indemnités de sortie faramineuses de Nethys: les informations transmises au juge d'instruction
    Mise à jour

    Indemnités de sortie faramineu­ses de Nethys: le juge d'instruc­ti­on averti

    Le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne (PS), a reçu, mercredi soir, les informations relatives aux indemnités octroyées aux anciens membres du comité de direction de Nethys, Stéphane Moreau, Pol Heyse et Bénédicte Bayer. Elles ont été transmises dans la foulée au juge d'instruction afin d'être versées au dossier de la procédure judiciaire en cours. Le ministre va proposer, demain au gouvernement wallon de se porter partie civile dans le dossier Enodia-Nethys, a-t-on appris mercredi soir. Selon le journal Le Soir, le total de ces indemnités atteindrait près de 19 millions d’euros, dont 12 millions rien que pour Stéphane Moreau.