Environ 6,7% des détenus interrogés ont déclaré avoir déjà eu un contact sexuel librement consenti avec un autre détenu.
Plein écran
Environ 6,7% des détenus interrogés ont déclaré avoir déjà eu un contact sexuel librement consenti avec un autre détenu. © Shutterstock

Le sexe en prison reste tabou

La santé psychologique et sexuelle des détenus est délaissée. Le professeur de la VUB Johan Vansintejan et le médecin Glenn Boulanger ont interrogé 122 hommes incarcérés dans 10 prisons du pays. Plus d'un quart d'entre eux ont affirmé ne pas parler de leurs problèmes ou abus sexuels. Les auteurs de l'étude plaident pour que la sexualité des prisonniers ne soit plus un tabou.