Le “showping” de Jean-Michel Saive à l’occasion de ses 50 ans

L'ancien numéro 1 mondial de tennis de table Jean-Michel Saive fêtera ses 50 ans dans l'humour et la bonne humeur, le 17 novembre, lors d'une nouvelle édition du "showping" au hall des sports d'Ans, a-t-il annoncé mardi lors d'une conférence de presse à Liège.

Plein écran
Illustration. © Photo News

Le champion liégeois y retrouvera ses comparses les frères Taloche, son frère, Philippe Saive et l'humoriste Pierre Theunis, arbitre autoproclamé de cette rencontre décalée. L'homme qui a fait découvrir le "ping" de compétition à toute la Belgique sera également mis à l'honneur la veille lors des mérites sportifs.

Après avoir annoncé l'arrêt de sa carrière internationale en 2015, le pongiste aux 25 titres de champion de Belgique a continué à évoluer en club, au Logis Auderghem, avant de définitivement ranger sa palette en mai dernier, après plus de 35 ans de carrière.

Le 17 novembre, jour de ses 50 ans, il reviendra pour une après-midi de fête au hall des sports de Loncin, à 16h00. Une salle qui n'a pas été choisie au hasard, a rappelé Jean-Michel Saive, puisqu'il y a notamment été sacré champion de Belgique. "C'est aussi là que nous avons gagné en ligue européenne puis battu la Chine. Mes parents ont joué tous les deux là-bas, j'ai commencé là. C'est une salle qui m'a amené beaucoup de belles victoires et de beaux souvenirs.”

Le "showping", spectacle humoristique où s'affrontent Jean-Michel Saive et son frère, coachés par les frères Taloche et arbitrés par Pierre Theunis, a été créé il y a plus de 20 ans. Cette édition s'annonce mémorable pour le pongiste. "Je m'attends à des surprises. Ça risque de déraper un petit peu et c'est tant mieux. Ce sera vraiment un moment de partage", se réjouit déjà "Jean-Mi".

Pour l'occasion, la commune d'Ans a décidé d'offrir les 1.000 entrées prévues gratuitement, sur inscription (ouverte à tous) à l'adresse sports@ans-commune.be, a précisé le bourgmestre Grégory Philippin. Les clubs de tennis de table de la Province seront entre autres conviés.

  1. La photo de l’arrestation des “amants diaboliques”, 23 ans après les faits

    La photo de l’arrestation des “amants diaboli­ques”, 23 ans après les faits

    Nous vous l’annoncions hier, les “amants diaboliques” Hilde Van Acker et Jean-Claude Lacote ont été arrêtés en Côte d’Ivoire après 23 ans de cavale. Le couple était recherché depuis 1996 dans le cadre d’une exécution commise au Coq et figurait depuis 2016 sur la liste des suspects les plus recherchés. Une photo policière montre l’ancien couple juste après son arrestation: “Nous attendions ce moment depuis 23 ans”, réagit Martin Van Steenbrugge, commissaire à la police fédérale et à la tête de la Fugitive Active Search Team (FAST).
  2. “Je n’ai vu aucune émotion chez Steve Bakelmans” lors de la reconstitution du meurtre de Julie Van Espen

    “Je n’ai vu aucune émotion chez Steve Bakelmans” lors de la reconstitu­ti­on du meurtre de Julie Van Espen

    Steve Bakelmans, le meurtrier présumé de Julie Van Espen, en aveux des faits, a finalement collaboré à la deuxième reconstitution des faits organisée hier en toute discrétion à Anvers. Il a posé, devant le juge d’instruction et les parties, les gestes commis le 4 mai dernier contre l’étudiante de 23 ans. “Une épreuve” pour le suspect, a commenté la défense. Une analyse contredite par les parties civiles: “Je n’ai vu aucune émotion chez Steve Bakelmans”, dément de son côté Me John Maes.