Plein écran
© Photo News

Le stationnement sauvage des trottinettes bientôt interdit à Bruxelles

Les trottinettes électriques en libre-service ne pourront bientôt plus être stationnées n'importe où sur les trottoirs de la capitale. Bruxelles Mobilité et les communes de la Région bruxelloise sont en train de répertorier les zones où le parking sauvage des trottinettes pourrait être interdit. L'information divulguée par De Morgen a été confirmée à Belga.

Pour obtenir un permis d'exploitation, les exploitants seront tenus de veiller à ce que leurs trottinettes soient stationnées correctement. Les communes bruxelloises ont ainsi fourni une liste d'endroits où elles ne souhaitent plus voir de trottinettes stationnées. Bruxelles Mobilité, en partenariat avec les autorités locales, va étudier les possibilités d'interdiction dans les lieux en question.

Un utilisateur de trottinette électrique dans le tunnel Porte de Hal

"L'objectif de départ est de protéger les usagers faibles, les piétons. Le but n'est pas de percevoir autant d'amendes que possible. Ainsi, la zone Unesco autour de la Grand-Place pourrait logiquement être une zone où le stationnement serait interdit", indique Inge Paemen, porte-parole de Bruxelles Mobilité.

Les amendes seront collectées directement auprès de l'exploitant. Elles s'échelonneront de 200 euros pour une première contravention à 2.000 euros dès la quatrième. En cas de récidive, la licence pourrait être retirée.

Mardi, une vidéo montrant un utilisateur de trottinette électrique circuler dans le tunnel Porte de Hal est apparue sur les réseaux sociaux. "C'est formellement interdit dans les tunnels, à l'instar des vélos", a réagi la porte-parole de la zone de police Bruxelles-Ixelles Ilse Van de keere. Le conducteur n'ayant pas été identifié, il est peu probable qu'il soit poursuivi.