Plein écran
© photo_news

Le syndicat chrétien appelle de nouveau à la grève chez le contrôleur aérien Skeyes

Le syndicat chrétien a déposé un nouveau préavis de grève chez Skeyes, la société en charge du contrôle aérien en Belgique, a-t-on appris vendredi. Des actions pourraient survenir à partir du 23 février.

La grogne du personnel est liée à une série de dossiers, et notamment aux demandes en matière d'interruption de carrière.

L'organisation ou non d'actions dépendra de la réponse apportée par la direction, selon Kurt Callaerts, responsable à la CSC-Transcom. Environ 25 points ont été listés par le syndicat chrétien. A côté de l'interruption de carrière, les nominations et les primes figurent parmi les inquiétudes, ainsi que le nouveau centre de formation à Steenokkerzeel, ouvert via une joint-venture dont la transparence est mise en question par le syndicat. 

Des actions à partir du 23 février
La direction de Skeyes a confirmé avoir reçu un préavis de grève. Des réunions de conciliation sont prévues la semaine prochaine, selon un porte-parole de la société. "Seule la CSC a déposé un préavis, sur base d'un paquet d'exigences financières", souligne Dominique Dehaene. Celui-ci regrette que le syndicat demande des solutions dans le mois, alors que les dossiers pointés donnent normalement lieu à des négociations bien plus longues. 

Des actions pourraient avoir lieu à partir du 23 février alors que les vacances de carnaval sont prévues début mars.

Les syndicats ont également déposé un préavis de grève pour mercredi prochain, dans le cadre de la grève nationale du 13 février décrétée par le front commun syndical. Les deux préavis de grève ne sont pas liés mais Skeyes indique vendredi soir regretter que deux actions puissent ainsi se succéder si rapidement, une éventualité qui nuit au voyageur.