Plein écran
Jacques Monsieur a été incarcéré à la prison de Saint-Gilles. © AP

Le trafiquant d'armes Jacques Monsieur délivré à la Belgique

Le trafiquant d'armes notoire Jacques Monsieur a été délivré à la Belgique jeudi soir et à été incarcéré à la prison de Saint-Gilles à son arrivée à Bruxelles, ont indiqué plusieurs médias. L'information a été confirmée de sources judiciaires.

 L'homme a été arrêté la semaine dernière à Herdade do Jambujal au Portugal sur la base d'un mandat d'arrêt européen émis par la Belgique à la suite de sa condamnation par la cour d'appel de Bruxelles.

Jacques Monsieur était suspecté d'être impliqué dans la livraison illégale d'une centaine de milliers d'armes automatiques, de munitions, de tanks, d'hélicoptères, d'avions et du matériel militaire, entre 2006 et 2009, vers des zones de conflit comme la Lybie, le Tchad, le Pakistan et l'Iran. 

En première instance, il a été condamné à trois ans de prison et une amende de 300.000 euros. Après avoir fait appel de cette condamnation, l'homme âgé de 66 ans a finalement écopé, le 19 octobre 2018, de quatre ans de prison et d'une amende de 1,2 million d'euros pour trafic illicite d'armes et participation à une organisation criminelle. Il était en fuite depuis lors.

La police a retrouvé sa piste à Tarascon, dans le Sud de la France. Le sexagénaire y possédait un mas, qu'il a revendu en mars dernier. C'est à cause d'un transport de chevaux vers le Portugal que les enquêteurs l'ont définitivement repéré. Le trafiquant, surnommé "the fox" ou "le maréchal", a été retrouvé dans un abri secret dans une grande maison de campagne à côté de ses écuries, par le service portugais de recherche des fugitifs (FAST, Fugitive Active Search Team).

Jeudi, Jacques Monsieur a été délivré à Bruxelles par une équipe FAST belge et emprisonné à Saint-Gilles.