Plein écran
Le Trou Normand © Mickael Durant

Le Trou Normand renaît de ses cendres à Charleroi: “C’était complet”

InterviewLe restaurant ‘Le Trou Normand’ était une institution à Charleroi. Il existait depuis 1942! Pour le malheur de nombreux Carolos, l’établissement avait dû fermer ses portes au mois de décembre 2018 pour cause de faillite. Mardi soir, il a rouvert grâce à un repreneur.

“L’ouverture s’est très, très bien passée. Le restaurant était au complet. Toutes les places étaient réservées à l’avance” nous explique le nouveau gérant du Trou Normand à Charleroi, Mickael Durant. “Je suis tout de même un peu surpris par l’engouement. Mais l’information a bien été partagée sur les réseaux sociaux.”

L’idée de relancer cette institution de la gastronomie carolo lui est pourtant venue sur le tard: “Je me suis décidé il y a deux ou trois mois. L’opportunité s’est présentée et tout s’est passé très vite. L’accord avec le propriétaire des lieux a rapidement été trouvé.”

Racines

Mickael Durant voulait rester à l’endroit où ‘Le Trou Normand’ s’est toujours trouvé: à la rue du Comptoir, en plein centre de Charleroi. Ce n’est sans doute pas un hasard. Le restaurateur souhaite renouer avec ce qui a fait le succès de l’établissement: “Je veux revenir à ce qui se faisait il y a dix ans et me différencier de la ligne de conduite adoptée il y a deux ou trois ans. Nous avons décidé d’axer nos horaires sur les soirées. En semaine, nous sommes ouverts de 18 heures jusqu’à minuit. Les vendredis et samedis, jusqu’à une heure du matin.” A la base, ‘Le Trou Normand’ était même accessible au public jusqu’à cinq heures du matin les week-ends.

“L’objectif est de retrouver cet esprit de convivialité” nous raconte Mickael Durant. Un esprit de convivialité qu’il connaît bien puisqu’il avait déjà travaillé au ‘Trou Normand’ auparavant: “J’ai appris mon métier là-bas quand j’étais jeune.”

Cuisine

Il est donc bien placé pour juger de la cuisine de l’époque. Au point qu’il ne veut pour rien au monde en dévier! “Notre créneau, c’est la cuisine française traditionnelle, la viande de très bonne qualité, les abats comme d’antan... Et la spécialité reste la même: l’Américain! Bien sûr, nous ne sommes pas fermés aux innovations. Mais c’est en travaillant que l’on va les trouver. C’est encore trop tôt pour ça.”

Dernièrement, le restaurateur était le gérant d’un autre haut-lieu de Charleroi. Mais cette enseigne cumulait les fonctions de brasserie et de bar à cocktail. “Mon métier de base est tout de même cuisinier” déclare notre interlocuteur. C’est ce qui l’a poussé à relever un nouveau challenge.

Heures d’ouverture

• Du lundi au jeudi entre 18 heures et minuit
• Vendredi et samedi entre 18 heures et une heure du matin.

Les dimanches et lundis, les portes restent closes.