Plein écran
La rue Belliard. © Google Street View

Le tunnel Belliard rouvert jusque 20 heures, avant des travaux de nuit

Le tunnel Belliard à Bruxelles, fermé mardi matin à cause d’une rupture de canalisation d’eau, a été rouvert à 16h00 pour l’heure de pointe vespérale, après négociation avec les pompiers et mise en place de mesures compensatoires, a indiqué Camille Thiry, porte-parole de Bruxelles Mobilité. Il le restera jusque 20h00 et le sera encore mercredi matin, de 06H00 à 09H00. Des travaux de réparation auront lieu durant la nuit, voire, au besoin, dans le courant de la journée de mercredi.

Le tunnel a été fermé à 06H30 mardi matin. Il avait été rouvert à 07H20 avant d’être refermé vers 09H00. La circulation a été interdite jusqu’à 16H00 le temps des travaux mais les réparations n’ont pas encore pu être terminées. La fuite est conséquente et il est en outre difficile de s’assurer de l’intégrité du réseau qui est situé derrière les parois.

Le tunnel devra rester inacessible la nuit prochaine car les réparations encore à effectuer nécessitent de couper l’eau, ce qui est contraire aux conditions minimales d’exploitation. L’absence d’accès à l’eau pour les services de secours oblige normalement à fermer le tunnel à la circulation. “En accord avec les pompiers, on a dérogé à cette règle en mettant en place des mesures compensatoires, et ce afin de pouvoir maintenir le tunnel ouvert aux heures de pointe”, explique Camille Thiry.

Une rénovation de fond du tunnel Belliard est prévue prochainement. 

  1. Un groupe de jeunes occupe un bâtiment de l'UCLouvain

    Un groupe de jeunes occupe un bâtiment de l'UCLou­vain

    Un groupe de jeunes composé en partie d'étudiants a entamé lundi soir l'occupation de la "maison blanche", un bâtiment appartenant à l'Université catholique de Louvain (UCLouvain) situé à proximité du lac de Louvain-la-Neuve. Certains se sont barricadés à l'intérieur. Ils affirment vouloir faire du bâtiment, à l'adandon depuis des années, un espace culturel et social autogéré. Les autorités de l'UCLouvain regrettent la méthode mais se disent ouvertes à la discussion.
  2. Rossées après le tennis ou pour apprendre le vélo: un père abusif encourt 18 mois de prison

    Rossées après le tennis ou pour apprendre le vélo: un père abusif encourt 18 mois de prison

    “J’ai peut-être été un papa un peu trop sévère”, a concédé B.D. devant son juge à Termonde ce lundi. Le père de famille de 42 ans de Saint-Gilles-Waes (Flandre Orientale) a tenté de nuancer les faits de maltraitances familiales qui lui sont reprochés. Le dossier à charge est pourtant lourd. Durant des années, l’homme aurait littéralement terrorisé ses filles nées en 2008 et 2012. Les petites filles auraient régulièrement reçu des coups de poing et de pied, tout comme leur mère. Le prévenu encourt une peine de 18 mois de prison.
  3. Accusé d’avoir assassiné ses deux enfants, Eddy Michel passe aux aveux: “Horrible et irrécupérable”
    Mise à jour

    Accusé d’avoir assassiné ses deux enfants, Eddy Michel passe aux aveux: “Horrible et irrécupéra­ble”

    Eddy Michel, accusé d'avoir commis les assassinats de ses deux enfants, a reconnu lundi après-midi lors de son interrogatoire devant la cour d'assises de Liège avoir tué ses deux enfants, Timothé (4 ans) et Jules (6 ans). Il a affirmé qu'il n'était pas lui-même lors des faits et il a soutenu qu'il ne se souvenait pas de tous les gestes posés. Il a contesté avoir prémédité la mort de ses enfants.