Plein écran
Selon le Vlaams Belang de Courtrai, le bourgmestre libéral de la ville Vincent Van Quickenborne aurait été contrôlé positif à l’alcool après avoir assisté au match entre Courtrai et Anderlecht dimanche après-midi. © Facebook Vlaams Belang Kortrijk

Le Vlaams Belang pris en flagrant délit de fake news?

Selon le Vlaams Belang de Courtrai, le bourgmestre libéral de la ville Vincent Van Quickenborne aurait été contrôlé positif à l’alcool après avoir assisté au match entre Courtrai et Anderlecht samedi après-midi. Le principal intéressé ainsi que la police démentent formellement.

Vincent Van Quickenborne a-t-il pris le volant ce samedi après avoir un peu trop célébré l’éclatante victoire des Courtraisiens face aux ouailles de Vincent Kompany? Selon la section locale du Vlaams Belang, le bourgmestre courtraisien (Open VLD) serait passé entre les mailles du filet policier en tant que chef de zone. Cependant, un “courageux citoyen” aurait exigé que l'édile soit bel et bien contrôlé par une autre zone de police. Vincent Van Quickenborne aurait finalement soufflé dans le ballon, avec un résultat positif à l’alcool. C'est en tout cas ce qu’on peut lire sur un visuel partagé par le Belang sur les réseaux sociaux hier soir.

Van Quickenborne porte plainte, la police dément formellement

Alerté, Vincent Van Quickenborne dément formellement ces accusations “mensongères.” Le libéral a d’ores et déjà annoncé qu’il porterait plainte contre le parti d’extrême droite pour calomnie.

La zone de police Vlas (Courtrai, Kuurne, Lendelede) a également démenti dans un message publié sur Facebook.

  1. L'office des étrangers remet les visites domiciliaires sur le tapis

    L'office des étrangers remet les visites domiciliai­res sur le tapis

    L'association des juges d'instruction a été dûment conviée, le 27 septembre prochain, pour faire connaître son "avis" et ses "préoccupations" sur le projet de loi relatif aux visites domiciliaires du 7 décembre 2017 devant la commission temporaire chargée d'évaluer la politique de retour volontaire et d'éloignement forcé des étrangers, écrit La Libre Belgique, mercredi. Une invitation étrange, étant donné que le gouvernement est en affaires courantes et que ce projet de loi controversé date de la législature précédente.
  2. Les Belges et le climat: qu’attendez-vous du monde politique?

    Les Belges et le climat: qu’attendez-vous du monde politique?

    Près de 60% des répondants à la consultation publique en ligne sur le Plan national Énergie Climat (PNEC) demandent du courage et une vision à long terme de la part du monde politique, indiquent mercredi les différents ministres régionaux et du fédéral compétents en matière d'Énergie et de Climat. Une très grande majorité des 60.000 répondants estime que la poursuite du développement des énergies renouvelables devrait être une priorité et qu'il faut investir davantage dans les éoliennes en mer pour la production d'énergie offshore.