Selon le Vlaams Belang de Courtrai, le bourgmestre libéral de la ville Vincent Van Quickenborne aurait été contrôlé positif à l’alcool après avoir assisté au match entre Courtrai et Anderlecht dimanche après-midi.
Plein écran
Selon le Vlaams Belang de Courtrai, le bourgmestre libéral de la ville Vincent Van Quickenborne aurait été contrôlé positif à l’alcool après avoir assisté au match entre Courtrai et Anderlecht dimanche après-midi. © Facebook Vlaams Belang Kortrijk

Le Vlaams Belang pris en flagrant délit de fake news?

Selon le Vlaams Belang de Courtrai, le bourgmestre libéral de la ville Vincent Van Quickenborne aurait été contrôlé positif à l’alcool après avoir assisté au match entre Courtrai et Anderlecht samedi après-midi. Le principal intéressé ainsi que la police démentent formellement.

  1. Partez en vacances la conscience tranquille: demandez une surveillance policière
    Independer

    Partez en vacances la conscience tranquille: demandez une surveillan­ce policière

    En été, nombreux sont les cambrioleurs qui profitent de l’absence des vacanciers. Vous partez bientôt en vacances et vous voulez éviter les visiteurs indésirables ? Demandez à la police locale de surveiller régulièrement votre habitation depuis l’extérieur, de jour comme de nuit, ce service est totalement gratuit. Vous pouvez également souscrire une assurance vol supplémentaire. Independer.be vous explique comment protéger votre habitation et son contenu.
  2. La note de Bart De Wever porte “l’empreinte du Belang”

    La note de Bart De Wever porte “l’empreinte du Belang”

    L'opposition en Flandre s'est montrée lundi très critique envers la note de départ de l’informateur Bart De Wever publiée en matinée. Ce dernier n'a aucune ambition en matière de réduction de la pauvreté, de logement ou de climat, fustige le PVDA. Les écologistes déplorent aussi une vision "fermée de l'identité flamande". Ils voient dans le texte "l'empreinte très claire du Vlaams Belang". Bart De Wever ignore le signal social de l'électeur, tranche le PVDA.
  1. Télévision, internet, téléphone mobile et ligne fixe pour 48 euros par mois : voici les forfaits télécom les moins chers
    Montelco

    Télévision, internet, téléphone mobile et ligne fixe pour 48 euros par mois : voici les forfaits télécom les moins chers

    64 % des Belges ont un forfait télécom. La plupart choisissent un forfait avec l’internet fixe, la téléphonie fixe, la télévision et les services mobiles. C’est ce qui ressort des chiffres les plus récents de l’IBPT, le chien de garde fédéral des télécoms. Quel est le « pack quadruple play » le moins cher ? Et quelle offre est la meilleure si vous n’avez pas besoin de la télévision ou d’une ligne fixe ? MonTelco.be a mené l’enquête.