Plein écran
Le président du Vlaams Belang Tom Van Grieken. © Photo News

Le Vlaams Belang "veut prendre ses responsabilités" en ce "dimanche d'espoir"

Le Vlaams Belang "veut prendre ses responsabilités", a déclaré le président du parti d'extrême droite, Tom Van Grieken, dimanche, lors de son discours de victoire. Il a tendu explicitement la main pour diriger. Tom Van Grieken a appelé les membres du parti à ne pas jubiler face aux pertes des autres partis.

Le Vlaams Belang se dirige dimanche soir vers un résultat électoral historique. Dans son discours, le président a critiqué l’”élite politique” du pays. Cette élite n’était, selon lui, préoccupée par les différents postes politiques. “Comment peut-on être arrogant à ce point ? Ces élections ne portaient que sur une chose: notre population”.

Tom Van Grieken a appelé ses militants à ne pas se réjouir des pertes des autres partis. “Nous n’allons pas faire ce que d’autres nous ont fait lorsque nous perdions. Nous allons être grands dans notre victoire”, a ajouté le jeune président du Vlaams Belang.

Tom Van Grieken réclament clairement une place à la table des négociations. “Dans une démocratie, chaque vote compte. Nous voulons prendre nos responsabilités”, dit-il. Le président du Vlaams Belang veut immédiatement s’atteler à la tâche et annonce une conférence de presse à 11h00 lundi. Il veut mettre “certains points de rupture” sur la table.

Plein écran
© Photo News
Plein écran
© BELGA