Personnel soignant de l'hôpital Delta à Bruxelles (archives).
Plein écran
Personnel soignant de l'hôpital Delta à Bruxelles (archives). © REUTERS

Légère augmentation des contaminations, les hospitalisations et
les décès reculent

En moyenne 3.540 personnes ont été testées positives à la Covid-19 quotidiennement entre le 17 et le 23 avril, selon les données de l'Institut de santé publique Sciensano mises à jour mardi matin. Ce chiffre marque une légère augmentation de 2% par rapport à la semaine précédente.

  1. Les stocks de sang en “état critique”, la Croix-Rouge lance un appel aux dons

    Les stocks de sang en “état critique”, la Croix-Rou­ge lance un appel aux dons

    La Croix-Rouge de Belgique fait un appel à la population pour qu'elle vienne donner son sang "sans tarder", alors que les stocks actuels sont dans un "état critique”. "Les congés d'été, le Covid-19, les inondations sont autant d'éléments qui ont, et continuent de, fortement perturber l'approvisionnement en sang de ces dernières semaines", signale dimanche soir Thomas Paulus, responsable marketing et communication de l'association caritative.
  2. Dinant: "Nous allions abriter les victimes de Pepinster, mais notre chalet est devenu un aquarium”

    Dinant: "Nous allions abriter les victimes de Pepinster, mais notre chalet est devenu un aquarium”

    Frédéric Dossin était censé accueillir les victimes de Verviers et de Pepinster dans sa maison de vacances fraîchement rénovée, mais le déluge qui a frappé Dinant ce week-end en a décidé autrement. En un rien de temps, le cottage est devenu un aquarium. Une semaine et demie après les inondations catastrophiques, la ville wallonne est frappée de plein fouet. Il n’y a pas eu de victimes, mais les dégâts matériels sont considérables.
  3. Vandenbroucke chargé de trouver une solution pour les quotas Inami

    Vandenbrou­c­ke chargé de trouver une solution pour les quotas Inami

    Le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke, a reçu vendredi la mission de mettre au point un système de responsabilisation des Communautés française et flamande, en concertation avec elle, afin qu’elles respectent les quotas de numéros Inami pour les médecins. Si la concertation n’aboutit pas d’ici la fin janvier 2022, les quotas seront maintenus à l’échelon fédéral et soumis aux règles fédérales, a-t-il expliqué dans un communiqué. D’ici la fin décembre de cette année, un organe de planification interfédéral doit également voir le jour.