Dimanche après-midi, la rave party est finie: "Un peu trop tôt", déplorent les fêtards
Plein écran
Dimanche après-midi, la rave party est finie: "Un peu trop tôt", déplorent les fêtards © RTL info (capture d'écran)

Les 3.000 fêtards quittent péniblement la rave party de Spontin: “Il est un peu tôt, non?”

Dimanche vers 12h45, il restait encore quelques centaines de fêtards sur le site désaffecté des Sources des Spontin, où était organisée une rave party depuis la nuit de vendredi à samedi, a indiqué le bourgmestre de la commune d'Yvoir, Patrick Evrard. L'évacuation se fait donc plus lentement que prévu, mais tout se passe dans le calme malgré l’état second de certains participants.

"Nous avions convenu l'arrêt de la musique et l'évacuation du site à 08h00 ce dimanche", a expliqué le bourgmestre. "Évidemment, cela n'a pas été formellement respecté. À 10h00, je suis donc intervenu avec la police et nous avons contraint les organisateurs à tout arrêter et commencer le démontage, ce qui a été fait dans la foulée." Patrick Evrard se réjouit cependant qu’il n'y ait pas eu de problème majeur durant cette nuit interminable.

"Nous estimons qu'il y avait environ 3.000 personnes sur le site cette nuit. Actuellement, il en reste encore quelques centaines", a-t-il ajouté. "La musique est coupée mais certains ne sont pas dans leur état normal, donc nous leur laissons un peu de temps pour récupérer avant de reprendre la route." “Il est un peu tôt”, ont de leur côté déploré, au micro de RTL, certains participants infatigables et un brin déçus tandis que d’autres se montraient néanmoins reconnaissants de ne pas avoir été chassés hier.

"Comme convenu avec l'organisation, le site est en train d'être nettoyé, ainsi que les abords. Nous vérifierons si cela a bien été fait lundi et procéderons, si nécessaire, à d'éventuelles poursuites sur base des identités relevées", a-t-il conclu.