Les amis de Charles étaient présents à leur façon lors de ses obsèques

Malgré le confinement, les proches de Charles Jonhen ont rendu un bel hommage, en l’église Saint-Étienne de Montzen, ce mercredi matin. Si ses amis ne pouvaient être présents physiquement lors des obsèques du jeune homme, ils l’étaient en pensée.

Si ses amis ne pouvaient être présents, ils ont tout de même voulu lui rendre hommage à leur façon.
Plein écran
Si ses amis ne pouvaient être présents, ils ont tout de même voulu lui rendre hommage à leur façon. © D.R.

Le 6 mars dernier, Charles Johnen, un jeune montzenois de 20 ans qui kottait à Liège, a disparu après une soirée estudiantine au Chapi. Sa famille et ses proches étaient évidemment très inquiets, mais, prêts au pire, ils ont poursuivi leurs recherches. Les Liégeois et Liégeoises se sont d’ailleurs mobilisés, lors de battues notamment, pour aider les proches de Charles. En vain. Et puis, le confinement est venu s’en mêler et a obligé les citoyens à stopper net leurs investigations. Toutefois, la police, de son côté, les a poursuivies, et, ce dimanche dans la matinée, sont corps a été retrouvé dans la Meuse, à proximité de l’île Monsin.

Les chemises et foulards Patro ornaient les bancs de l'église Saint-Étienne.
Plein écran
Les chemises et foulards Patro ornaient les bancs de l'église Saint-Étienne. © D.R.

Dans les circonstances actuelles dues au confinement, les obsèques sont réservées aux personnes proches du défunt. Et même si la disparition de Charles a beaucoup ému, les autorités ne peuvent faire d’exception. Ce mercredi matin, la cérémonie s’est donc déroulée en petit comité à l’église Saint-Étienne de Montzen. Mais qu’à cela ne tienne, les amis de Charles ont tout de même voulu lui rendre un bel hommage, comme s’ils étaient présents avec sa famille. 

Des photos de Charles et des bougies étaient disséminées un peu partout dans l'église.
Plein écran
Des photos de Charles et des bougies étaient disséminées un peu partout dans l'église. © D.R.

Des dessins ainsi que des chemises et foulards de Patro décoraient les bancs et allées de l’église. Des photos de lui et de ses amis étaient également disposées un peu partout dans l’enceinte de l’église. Des images partagées sur le groupe Facebook “Help Charles”, qui avait été créé afin de récolter et donner des nouvelles des recherches. Un post qui a été partagé plus de 6.000 fois, comme pour rendre un nouvel hommage à Charles.

Ces nouvelles marques d’affection, ainsi que celles qui ont envahit Facebook à l’annonce de la mort de Charles, ont beaucoup touché sa famille, et plus particulièrement son père, qui annonçait déjà, ce dimanche, qu’une messe ouverte au public aurait lieu après la fin du confinement.

Retrouvez ici toute l’actualité de la province de Liège.