BELGAONTHESPOT
Plein écran
© BELGAONTHESPOT

‘Les amis de l’Horeca’ à Charleroi renoncent à leur recours en justice

L’Association Sans But Lucratif (ASBL) ‘Les amis de l’Horeca’ avait décidé lundi dernier d’introduire un recours en extrême urgence devant le Conseil d’État. Le mouvement, composé d’une cinquantaine de restaurateurs carolos, s’estimait lésé par la décision du Comité de concertation de fermer les bars et les restaurants pour un mois.

  1. L’horeca ne digère pas: “Le secteur va pleurer toute la nuit”
    Mise à jour

    L’horeca ne digère pas: “Le secteur va pleurer toute la nuit”

    "Drame social", "génocide", "irrespect". Le secteur horeca n'avait pas de mots assez durs vendredi soir pour décrire la décision du comité de concertation de fermer durant un mois tous les cafés et restaurants du pays pour lutter contre la deuxième vague de l'épidémie. Les différentes fédérations disent ne pas comprendre sur quelle base scientifique s'appuie cette décision et rappellent les nombreux efforts accomplis ces derniers mois.
  2. Couvre-feu national, horeca fermé, contacts sociaux réduits, marchés: qu’est-ce qui va changer dans votre quotidien?

    Cou­vre-feu national, horeca fermé, contacts sociaux réduits, marchés: qu’est-ce qui va changer dans votre quotidien?

    Les ministres des gouvernements fédéral et des Communautés et Régions ont décrété, à l’issue d'une longue et houleuse réunion, de nouvelles mesures susceptibles d’endiguer la propagation du coronavirus: dès lundi, couvre-feu et fermeture de l’horeca entreront en vigueur, pour une première période d'un mois. Les contacts rapprochés sont réduits à 1 personne. “Sans la santé, il n'y a pas de liberté”, a résumé le Premier ministre qui a également promis que les indépendants seront soutenus financièrement: “Nous ne vous laisserons pas tomber”.