Photo News
Plein écran
© Photo News

Les assouplissements de juin conditionnés au passage sous les 500 lits de soins intensifs

Les assouplissements prévus pour le mois de juin, annoncés sous réserve mercredi soir à l'issue d'un nouveau Comité de concertation, se concrétiseront si la Belgique descend sous la barre des 500 patients Covid en soins intensifs. Cette précision est confirmée jeudi par le cabinet du ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke.

  1. Les gîtes de vacances se réjouissent des assouplissements décidés par les autorités

    Les gîtes de vacances se réjouis­sent des assouplis­se­ments décidés par les autorités

    Les opérateurs touristiques se sont réjouis, vendredi soir, de la décision prise par le Comité de concertation - Codeco, qui regroupe des représentants du pouvoir fédéral et des entités fédérées - de permettre aux exploitants de résidences de vacances pouvant accueillir plus de 15 personnes de reprendre leurs activités à pleine capacité, à condition qu'ils respectent les protocoles sanitaires établis.
  2. Huy se mobilise contre les violences faites aux femmes

    Huy se mobilise contre les violences faites aux femmes

    Une motion relative à la lutte contre les violences faites aux femmes vient d’être prise à Huy. La commission Égalité Femmes-Hommes avance plusieurs pistes de travail à mettre en place au niveau de la ville pour combattre activement cette problématique. Le but de cette motion est de combattre toutes les violences, qu’elles soient physiques ou psychologiques, intrafamiliales, que ce soit du harcèlement de rue, à l’école ou du harcèlement via Internet et les réseaux sociaux.
  3. L’autopsie conclura probablement à un suicide de Jürgen Conings par arme à feu

    L’autopsie conclura probable­ment à un suicide de Jürgen Conings par arme à feu

    L’autopsie qui sera pratiquée dimanche soir et lundi matin sur le corps de Jürgen Conings révélera probablement qu’il s’agit d’un suicide par arme à feu, selon le parquet fédéral. D’après les résultats du laboratoire et du médecin légiste, la dépouille serait bien celle du militaire. On ignore depuis combien de temps le corps gisait dans cette zone boisée. Le cadavre sera déplacé dimanche soir, précise le parquet fédéral.