De Bruxelles à Anvers, et dans tout le pays en général, les Belges se sont rués à l’extérieur avec souvent pour conséquence des rassemblements sans respect des mesures sanitaires
Plein écran
De Bruxelles à Anvers, et dans tout le pays en général, les Belges se sont rués à l’extérieur avec souvent pour conséquence des rassemblements sans respect des mesures sanitaires © Klaas De Scheirder

Les Belges ont-ils pris trop de risques ce week-end? “Qu’on en profite un peu”, tempère Steven Van Gucht

Il n'y a pas qu’à la Côte que les Belges se sont rués durant ce week-end printanier. Tous ceux qui n’ont pas forcément la chance d’avoir un jardin ont cherché leur petit coin de paradis dans les parcs et autres berges du pays. Des foules joyeuses photographiées, filmées et partagées en masse sur les réseaux sociaux, où l'on constate parfois le manque de distanciation sociale, de masques et qui font craindre une future hausse des contaminations. “Impossible de verbaliser tous ceux qui ne respectaient pas les mesures”, reconnaît la police bruxelloise, qui était visiblement dépassée. Mais les experts relativisent ces écarts de conduite. “Restons positifs: le risque de contamination à l’extérieur n’est pas nul, mais demeure réduit”, tempère Geert Molenberghs, biostatisticien.

  1. Combien devrez-vous payer si vous laissez brûler votre chauffe-terrasse électrique durant une heure?
    Monenergie.be

    Combien de­vrez-vous payer si vous laissez brûler votre chauf­fe-terrasse électrique durant une heure?

    Le variant Omicron du coronavirus se propage très rapidement. Toutefois, le risque d’infection est encore toujours plus faible à l’air libre qu’à l’intérieur. Le chauffage de terrasse vous permet de rencontrer des gens à l’extérieur même lors des journées plus froides. Mais que consomme une telle source de chaleur électrique? Monenergie.be a calculé ceci.
  2. Jusqu'à 17 degrés ce week-end: quelles activités sont autorisées selon les mesures actuelles?

    Jusqu'à 17 degrés ce week-end: quelles activités sont autorisées selon les mesures actuelles?

    “Faites vos activités de préférence à l’extérieur”, conseille le gouvernement depuis un certain temps déjà. Dans le froid glacial, c’était tout sauf agréable, mais maintenant que le mercure atteint des températures printanières, nous nous réjouissons de sortir prendre l’air. Cependant, savez-vous vraiment ce qui est autorisé? Et la police sera-t-elle plus stricte ce week-end?
  1. Ruée vers la Côte: “Un vrai bordel” - Le bourgmestre Tommelein demande d'éviter le centre-ville dimanche
    Mise à jour

    Ruée vers la Côte: “Un vrai bordel” - Le bourgme­stre Tommelein demande d'éviter le cen­tre-vil­le dimanche

    La météo printanière a encouragé des milliers de Belges à se rendre en train à la Côte ce samedi. Parmi ces passagers, nombre d’entre eux ont dénoncé des conditions de voyage difficiles et pointé du doigt l’organisation approximative de la SNCB, relate HLN.be. Face à cet afflux, le bourgmestre d’Ostende, Bart Tommelein, appelle les gens à cesser de se rendre dans la ville côtière en raison de la fréquentation importante enregistrée dans certaines stations balnéaires pour ce dernier week-end du congé de détente (Carnaval).
  2. Alain Mathot, accusé de corruption, pointe une instruction menée exclusivement à charge

    Alain Mathot, accusé de corruption, pointe une instructi­on menée exclusive­ment à charge

    Alain Mathot, 49 ans, a été interrogé lundi matin devant la cour d’appel de Liège, où il répond notamment de faits de faux, de corruption passive et de blanchiment. L’ancien député-bourgmestre de Seraing a contesté les faits et évoqué une instruction réalisée contre lui exclusivement à charge sur base des allégations d’un accusateur qui protègerait son patrimoine privé en l’accusant.