Le centre de dons pour les sinistrés est contraint de déménager.
Plein écran
Le centre de dons pour les sinistrés est contraint de déménager. © D.R.

Les bénévoles du centre de dons pour sinistrés de Jemeppe mis à la porte: “On se trouve au pied du mur”

Depuis le 15 août, l’association “Solidarité inondations Liège et environs” occupait les anciens entrepôts de la société Belgacom, situés à Jemeppe. Selon Olivier Rigaux, l’un des responsables du centre, un accord leur permettait de profiter des lieux pour réceptionner et distribuer les dons aux sinistrés des inondations de la mi-juillet. Mais une mauvaise nouvelle lui est parvenue la semaine dernière. La Ville de Seraing a sommé le groupe de bénévoles de quitter le hangar pour le 20 octobre au plus tard. 

  1. Uber interdit à partir de 18h, pas de solution avant lundi

    Uber interdit à partir de 18h, pas de solution avant lundi

    Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort a affirmé vendredi qu'il importait d'aller vite dans la gestion du dossier du transport rémunéré des personnes à Bruxelles, mais pas face à "l'urgence créée par Uber" et le délai de fermeture de sa plate-forme vendredi à 18 heures. Selon BX1, aucune solution temporaire n’a pu être trouvée pour permettre aux chauffeurs Uber de reprendre leur travail après 18h00. Une nouvelle réunion est prévue ce lundi.
  2. Passer l’hiver bien au chaud: quel type de poêle pour votre maison?
    Livios

    Passer l’hiver bien au chaud: quel type de poêle pour votre maison?

    Un poêle dans une maison sert rarement de source de chaleur principale. Actuellement, il existe des méthodes de chauffage plus efficaces comme des chauffe-eaux, chaudières et systèmes de chauffage de sol ou muraux. Cependant, les poêles et foyers ont toujours cet atout d’être utiles en tant que système d’appoint ou simplement pour créer une ambiance. Mais quel type de poêle ou de foyer est le mieux? Le site de construction Livios liste les différents types.
  3. Valérie et Éric sont en colère contre le bourgmestre de Pepinster: “Il n’est jamais venu à Goffontaine”
    Inondations

    Valérie et Éric sont en colère contre le bourgme­stre de Pepinster: “Il n’est jamais venu à Goffontai­ne”

    Le village de Goffontaine est-il l’un des grands oubliés des inondations à Pepinster? C’est en tout cas ce que pensent Valérie et Éric, deux habitants et bénévoles au centre de crise autogéré installé à l’entrée du hameau. Ils sont en colère contre le bourgmestre, Philippe Godin, qui, selon eux, ne serait jamais allé sur place pour constater les dégâts et rencontrer les nombreux sinistrés. Le principal intéressé leur répond.
  1. Un avocat arrêté à la prison de Saint-Gilles, suspecté d’avoir passé de la drogue à son client

    Un avocat arrêté à la prison de Saint-Gil­les, suspecté d’avoir passé de la drogue à son client

    “Un avocat a été interpellé à la prison de Saint-Gilles le 27 novembre”, a indiqué lundi le parquet de Bruxelles, confirmant une information de Sudinfo dimanche. “Il a été entendu par les services de police. Il a été relaxé après son audition. Des devoirs d’enquête de vérification sont encore en cours”, a-t-il ajouté. Selon Sudinfo, l’avocat est soupçonné d’avoir fait passer de la cocaïne à l’un de ses clients, détenu.
  2. Charlotte et sa “ruche” préparent tous les jours des repas pour les sinistrés: “Notre record est de 11.000!”

    Charlotte et sa “ruche” préparent tous les jours des repas pour les sinistrés: “Notre record est de 11.000!”

    Durant près d’un mois, Charlotte Deppiereux et la centaine de bénévoles de “la Ruche”, basée à l’athénée Liège Atlas de Jupille, ont préparé et livré quotidiennement des milliers de repas aux victimes des inondations. Leur pic? 11.000 repas livrés en une journée! Dans une semaine, tout ce petit monde fermera boutique. Mais le projet solidaire lancé par la cheffe du restaurant “Côté Cour, Côté Jardin” perdurera et les sinistrés continueront à recevoir des repas réconfortants jusqu’à ce que cela ne soit plus nécessaire.