Illustration.
Plein écran
Illustration. © thinkstock

Les boîtes de nuit vont recevoir une nouvelle aide wallonne

Le gouvernement wallon a décidé d'accorder une nouvelle aide aux boîtes de nuits à nouveau fermées depuis la fin du mois de novembre à la suite d'une décision du comité de concertation, a-t-il annoncé lundi.

  1. Van Quickenborne tacle Georges-Louis Bouchez, “plus conservateur que libéral”: “Il aboie pendant que nous agissons”
    mise à jour

    Van Quickenbor­ne tacle Georges-Louis Bouchez, “plus conserva­teur que libéral”: “Il aboie pendant que nous agissons”

    Le président du MR Georges-Louis Bouchez est plus un conservateur qu'un libéral, estime le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne. "Il aboie pendant que nous agissons. Il y a un gouffre comme le Grand Canyon entre ses paroles et ses actes. Il est contre les centrales à gaz, mais la Wallonie n'en a jamais autorisées autant", commente le vice-Premier ministre libéral flamand (Open Vld) dans un entretien à Het Laatste Nieuws de samedi.
  2. Combien devrez-vous payer si vous laissez brûler votre chauffe-terrasse électrique durant une heure?
    Monenergie.be

    Combien de­vrez-vous payer si vous laissez brûler votre chauf­fe-terrasse électrique durant une heure?

    Le variant Omicron du coronavirus se propage très rapidement. Toutefois, le risque d’infection est encore toujours plus faible à l’air libre qu’à l’intérieur. Le chauffage de terrasse vous permet de rencontrer des gens à l’extérieur même lors des journées plus froides. Mais que consomme une telle source de chaleur électrique? Monenergie.be a calculé ceci.
  1. De Wever espère le retrait du CST après la vague omicron

    De Wever espère le retrait du CST après la vague omicron

    Le président de la N-VA, Bart De Wever, espère que le Covid Safe Ticket (CST) pourra être retiré après la vague omicron du covid-19, a-t-il expliqué lundi dans un message diffusé sur les réseaux sociaux. En ce qui concerne l’obligation vaccinale, il se montre très prudent, jugeant que l’évolution de la situation épidémique pourrait la rendre inutile, même s’il continue à défendre la vaccination contre le coronavirus.
  2. Le cri du cœur d'un futur père de famille exclu du suivi de grossesse de son bébé: “Ne m’interdisez pas d’être un père impliqué”

    Le cri du cœur d'un futur père de famille exclu du suivi de grossesse de son bébé: “Ne m’interdisez pas d’être un père impliqué”

    Robin Ansay est un père en devenir. En tant que tel, il veut s’impliquer le plus possible dans la grossesse de sa compagne, depuis les tâches de la maison jusqu’au suivi et aux examens. Et ce, d’autant plus que, tant que son enfant n’est pas encore né, il ne ressent cette relation père-enfant. Or, après la première échographie, à laquelle il a pu assister, Robin est exclu de tous les autres examens. Une situation qu’il ne trouve pas logique eu regard de l’attention que lui et sa compagne portent aux gestes barrières et au Covid.