Plein écran
© photo_news

Les Carolos se penchent une dernière fois sur la peine de mort

InterviewDepuis le 3 octobre, le Centre d’Action Laïque (CAL) de Charleroi tient une exposition intitulée “Pour l’abolition de la peine de mort”. Des débats, des conférences et la présentation des œuvres du dessinateur de presse suisse, Patrick Chappatte étaient au programme. La soirée de clôture a lieu ce vendredi entre 18h et 20h.

La peine de mort au plus près des condamnés. C’est ce que tenteront de vous faire ressentir les quatre lecteurs bénévoles du théâtre de l’Ancre pour la der’ de l’exposition “Pour l’abolition de la peine de mort” au CAL Charleroi. Ils déclameront plusieurs textes issus de leurs recherches bibliographiques sur ce thème.

“Nous avons sollicité ce collectif de lecteurs car nous avions besoin d’un événement  convivial et instructif pour clore notre exposition. J’ai déjà vu ces personnes à l'œuvre. Elles sont capables d’apporter de la variation dans leur façon de réciter les écrits. Ils réalisent de vraies prestations d’acteurs” nous explique le chargé de projet, Adrien Sacchi.

Choix

S’il a décidé de mettre la peine de mort à l’honneur, c’est parce que ce sujet est toujours bel et bien d’actualité dans plusieurs pays du monde: “C’est une thématique récurrente du Centre d’Action Laïque de Charleroi. Nous collaborons d’ailleurs avec Amnesty International à ce propos. Il est toujours nécessaire de faire quelques piqûres de rappel.”

Lors de la soirée de clôture, une dégustation de vins et une mise en bouche seront également proposées par la brasserie de l’Ancre.

Pour assister à la soirée de clôture “Pour l’abolition de la peine de mort”, il est obligatoire de réserver sa place à l’avance. L’entrée est gratuite, mais seules 35 personnes pourront être présentes. Ce jeudi soir, 20 places avaient déjà trouvé preneurs.

Pour effectuer votre réservation, il existe deux possibilités : envoyer un e-mail à info@cal-charleroi.be ou téléphoner au 071/53.91.71.

  1. Plus de 10.000 manifestants à Bruxelles: les images et le point sur les perturbations
    Play
    Mise à jour

    Plus de 10.000 manifes­tants à Bruxelles: les images et le point sur les perturbati­ons

    Quelque 10.000 militants FGTB ont manifesté mardi matin dans les rues du centre de Bruxelles. Les premiers militants ont rejoint l’esplanade de l’Europe près de la gare du Midi, vers 11h45. Les responsables du syndicat devaient s’exprimer vers 13h00. Le syndicat socialiste s’inquiète du déficit grandissant de la sécurité sociale. Les transports en commun sont impactés en Wallonie et à Bruxelles. Le point sur les perturbations.